Mehdi Qotbi : «Les Musées du Maroc garderont leurs portes ouvertes»

Mehdi Qotbi : «Les Musées du Maroc garderont leurs portes ouvertes»

Alors que le Théâtre National Mohamed V ferme ses portes face à la pandémie, tous les musées du Royaume garderont désormais leurs portes ouvertes.

C’est ce que nous confie Mehdi Qotbi, président de la Fondation Nationale des Musées (FNM). «Nous gardons ces lieux ouverts avec peu de monde à l’intérieur. Nous restons extrêmement vigilants, tout en respectant les normes sanitaires et les restrictions posées par le gouvernement», précise-t-il. Ainsi, même avec moins de visiteurs, il est, comme l’indique M. Qotbi, «essentiel de maintenir les musées ouverts pour nous permettre aussi de donner aux visiteurs un peu de lumière, d’espoir et de vie».

Une rentrée culturelle sous le signe de la photo

Malgré la pandémie, M. Qotbi a annoncé, en effet, une rentrée culturelle chargée. Selon le président, le musée national de la photographie de Rabat s’apprête à accueillir, mercredi prochain, une grande exposition de la photographie de la jeune scène photographique marocaine. «C’est une exposition qui s’inscrit dans le cadre d’une opération d’acquisition d’œuvres d’art, menée entre la Fondation nationale des musées et le ministère de la culture dans l’objectif de promouvoir la scène artistique marocaine», détaille le responsable. Outre cette exposition, le Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain de Rabat, accueillera, selon M. Qotbi, en octobre 2021, une exposition de photo inédite d’Henri Cartier-Bresson, artiste français mondialement connu.

Réouverture de nouveaux musées en début 2022

Dans le cadre de sa politique de rénovation des musées, la FNM s’apprête, en début d’année 2022, à la réouverture de nouveaux musées. Selon le président de la Fondation, d’ici janvier-février 2022, plusieurs villes du Royaume connaîtront la réouverture de ces lieux. Il s’agit bien des musées de la musique de Meknès, de l’art d’Islam de Fès (au Palais Batha), de Jamaa El Fna, de Musée Bab Oukla de Tétouan et du musée d’art contemporain de Tanger. Il faut noter que, toujours dans le cadre de sa politique de rénovation, M. Qotbi avait annoncé la restauration des anciens bâtiments d’OCP et de la Marine Royale. «Sur instruction de Sa Majesté, ce grand complexe qui sera relié au MMVI par un tunnel comportera un Centre africain de formation pour la sauvegarde du patrimoine et le partage réciproque des expertises, un musée du continent qui regroupera des œuvres d’artistes contemporains africains et le musée de la ville de Rabat», avance-t-il.

La FNM prend en main le musée national de la justice de Tétouan

La Fondation nationale des musées assurera également la gestion du musée national de la justice de Tétouan, situé dans l’ancien bâtiment du tribunal de première instance (TPI) de la ville. Une convention de partenariat vient d’être signée, dans ce sens, entre la FNM et le ministère de la justice. Le but étant de créer un cadre de coopération pour la création et la gestion de ce musée bâti sur une superficie d’environ 1.073 m2 et constitué d’un rez-de-chaussée et de deux étages.

En effet, le ministère de la justice s’engage, selon M. Qotbi, à réaliser toutes les études et tous les travaux d’aménagement du bâtiment objet de l’accord en coordination avec la FNM, tout en respectant les critères et normes en vigueur dans ce domaine. Le ministère s’engage aussi à fournir les collections muselles essentielles, liées à la thématique de la justice, selon un inventaire réalisé au préalable et à déléguer la gestion de cet espace à la FNM. Pour sa part, la Fondation va prendre les mesures nécessaires pour préserver et enrichir les collections essentielles du musée, ainsi que réaliser tous les travaux et études liés à la scénographie. Conformément à ce partenariat, la Fondation va équiper le musée, gérer et animer l’espace et mettre en valeur le patrimoine immatériel. «C’est un vrai chef-d’œuvre pour démocratiser la culture qui se met en place à travers une démarche permettant à chaque ville du Royaume d’avoir un musée», indique-t-il.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *