Menart Fair : Le Maroc présent en force à Paris

Menart Fair : Le Maroc présent en force à Paris

Yoriyas, Hassan Hajjaj, Ghizlane Agzenaï…y prendront part

Des artistes marocains confirmés de renommée internationale prendront part à la toute première édition de Menart Fair, une foire d’art dédiée exclusivement à l’art contemporain de l’ensemble du continent africain, prévue du 27 au 30 mai dans la capitale française. Ainsi parmi ces artistes participants on trouve Yassine Alaoui Ismaili connu sous le nom de Yoriyas. Cet artiste photographe et interprète de Casablanca est connu par son travail basé sur l’observation intuitive de l’espace urbain-public et une documentation de la vie quotidienne et des changements au Maroc et en Afrique. Ses images ont été présentées dans le New York Times et le National Geographic. Il a reçu plusieurs prix, dont le Prix Les Amis de l’Institut du Monde arabe pour la création arabe contemporaine 2019 et le 7ème African Contemporary Photography à Photo Basel 2018. Son travail a été exposé dans le monde entier, notamment à la Fondation Hermès à Paris, 836m Gallery San Francisco, The History-Miami Museum et Afrika Museum, Berg en Dal.

Outre cet artiste, le Menart Fair accueillera également le roi du pop art marocain Hassan Hajjaj. Cet artiste contemporain qui évolue entre plusieurs univers artistiques présente un point de vue critique et décomplexé sur la société de consommation. Il questionne la tradition et l’identité, en se focalisant notamment sur le port du voile, ainsi que sur la vie quotidienne des personnes qu’il rencontre, amis ou inconnus croisés dans les rues du Maroc ou ailleurs. Ses œuvres ont intégré des collections de renommée telles que celle du Los Angeles County Museum of Art (États-Unis), du Virginia Museum of Fine Arts (États-Unis), de l’Institut des cultures islamiques de Paris (France), du Victoria and Albert Museum (Royaume-Uni), la collection Barjeel (Emirats Arabes Unis).
D’autres artistes dévoileront leurs créations à cette manifestation en l’occurrence Ghizlane Agzenaï. Celle-ci est considérée comme l’héritière de l’école de Casablanca et artiste présente ses œuvres sous différents formats de supports : mur, bois, carton, toile, électricité, métal.

Ses œuvres majeures oscillent entre des dessins muraux et de multiples expositions en Europe et en Afrique. La foire accueillera de même les créations de la défunte photographe et vidéaste Leila Alaoui. Elle utilisait la photographie et l’art vidéo pour exprimer des réalités sociales à travers un langage visuel qui se situe aux limites du documentaire et des arts plastiques. Son travail est exposé internationalement depuis 2009 (Art Dubai, l’Institut du monde arabe et la Maison européenne de la photographie à Paris) et ses photographies publiées dans de nombreux journaux et magazines, y compris le New York Times et Vogue.

Menart Fair en bref

Consacrée à la création artistique contemporaine du Nord de l’Afrique et Moyen-Orient, la foire Menart Fair inaugurera du 27 au 30 mai sa toute première édition à Paris, et plus précisément à la maison de vente Cornette de Saint-Cyr. La foire accueille 22 galeries internationales et les œuvres d’une soixantaine d’artistes contemporains au total. Tous proviennent ou sont liés à des pays du Maghreb et du Moyen-Orient, du Maroc à l’Iran en passant par l’Egypte, la Syrie ou encore le Yémen. Un choix qui vise à défendre plusieurs générations d’artistes et un bouillonnement très contemporain émanant de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *