Accueil Autre «Mon amour» a près de 3 millions de vues
AutreCulture

«Mon amour» a près de 3 millions de vues

En moins d’une semaine, le nouveau vidéoclip «Mon amour » de Shatha Hassoun et Faudel récolte environ 3 millions de vues. Un premier duo qui rassemble les deux artistes qui en font une promotion au-delà des frontières.

C’est la première fois qu’ils chantent ensemble. Et leur duo récolte un succès. Les deux artistes, Shatha Hassoun et Faudel, viennent de lancer leur nouveau vidéoclip intitulé «Mon amour ». En moins d’une semaine, cette œuvre avoisine les trois millions de vues pour leur grand bonheur qu’ils expriment haut et fort sur les réseaux sociaux. A elle seule, la chanteuse précise sur sa page officielle Instagram que «cette collaboration est une première». Et elle s’en félicite. En prélude au lancement officiel, elle en fait l’annonce avec suspense en mettant en avant « un nouveau style ». Elle lance même un défi à l’adresse de ses fans sur ce réseau social tout en partageant des paroles de ce morceau dont elle partage également le nombre de vues constamment. A chaque fois que ce hit arrivait à un million de vues, elle révèle ce chiffre au fur et à mesure. « Un premier million ! Très contente que vous appréciez le morceau », s’exprime-t-elle. Après le deuxième million, elle ne manque pas de se montrer chaleureuse. Et ce n’est pas tout !

Cet artiste révèle cette collaboration depuis 2020 en rappelant avoir proposé à la chanteuse de s’y produire avec lui après une rencontre lors de l’émission «Star Academy» depuis plus d’une décennie.

Une promotion au-delà des frontières
Sur sa page, elle révèle également avoir participé à un festival à Dubaï où elle reçoit également un hommage qui fait sa «joie ». L’occasion d’interpréter le duo ensemble d’après des vidéos que le chanteur partage également sur sa page officielle Instagram. «Une nouvelle aventure à Dubaï», écrit-il sur ce réseau en mentionnant cette nouveauté de tube produit par Lifestylez studios. Le vidéoclip étant réalisé à Beyrouth par Ziad Khouri. Quant aux paroles, elles sont conçues par Samir El Moujari pour une composition de Faudel et un arrangement de Rachid Mohamed Ali. Dans cette vidéo, c’est le chanteur qui fait une apparition en premier, il y est entouré de jeunes avant d’apercevoir l’arrivée de la chanteuse qui le boude. Le refrain «Mon amour » étant chanté par les deux dans une ambiance qui finit par devenir joviale. Le tout en rythmes light.

Une œuvre prête depuis 2020
Déjà, cet artiste révèle cette collaboration depuis 2020 en rappelant avoir proposé à la chanteuse de s’y produire avec lui après une rencontre lors de l’émission «Star Academy » depuis plus d’une décennie. Ils y ont partagé ensemble la scène le temps de la reprise du célébrissime tube à succès «My way». Chacun a interprété ce morceau à sa façon. A l’annonce de «Mon amour », Faudel s’attendait déjà à une œuvre magnifique tout en caressant l’espoir que cette œuvre sera appréciée par le public. C’est visiblement le cas d’après les commentaires des fans sur les pages des deux artistes qui invitent les mélomanes à partager sur les réseaux sociaux des vidéos dans lesquelles ils dansent aux rythmes de ce single dont les chorégraphies sont, d’après la chanteuse, créées par l’artiste Joseph Salloum. Tout cela fait que leur œuvre soit une réussite. Après cette collaboration entre les deux chanteurs, y aura-t-il d’autres dans l’avenir ?

Retour sur le parcours des deux artistes dans le clip
Retour sur le parcours des deux artistes dans le clip

Profil:  D’abord, la chanteuse maroco-irakienne Shatha Hassoun gagne en renommée après sa participation à Star Academy outre d’autres compétitions marocaines comme «Noujoum wa noujoum» (Des stars et des stars). Dès lors, le compteur de l’artiste, à la quarantaine et née dans la métropole, se garnit de différentes œuvres dont un album appelé «Wajh Thani» (Une deuxième facette) compilant des morceaux comme «Mo Gader » (Tu ne peux pas), «Ahebak wenta zaalan » (Je t’aime mais tu es fâché). Quant à Faudel, il n’est pas, tout comme elle, à présenter. Ce chanteur franco-algérien naturalisé marocain, qualifié de «prince du raï», a également à son compteur plusieurs singles dont «Smile » (Souris). Bien avant, il sort «Histoire Chebba», «Rani» avec Mohamed Assaf. Mieux encore, il avait annoncé une expérience en personnification dans un « drama » avec des artistes marocains et plein de projets attendus par ses fans. A découvrir donc.

Articles similaires

Festival International du Patrimoine Musical Marocain

La Fondation du patrimoine musical marocain prépare actuellement la première édition du...

Khadija Assad, une étoile s’est éteinte

La star emblématique de la télévision et du cinéma marocain, Khadija Assad,...

Une fondation dédiée pour Casablanca et le Maroc

Une nouvelle fondation du patrimoine musical marocain voit le jour. Elle rassemble...

Préservation du patrimoine : De nouvelles perspectives pour l’Afrique

Sous la Présidence de SAR la Princesse Lalla Hasnaa, un accord de...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie