Moussem culturel international d Asilah : La styliste Nabiha El Ghiati dévoile ses nouvelles créations

Moussem culturel international d Asilah : La styliste Nabiha El Ghiati dévoile ses nouvelles créations

Le prestigieux palais de la culture d’Asilah a ouvert ses portes, lundi 24 juin, pour accueillir le défilé de haute couture de Nabiha El Ghiati.

Cet événement haut en couleur qui s’est déroulé sous le thème «Environnement» s’inscrivait dans le cadre du 35ème Moussem culturel international d’Asilah, qui se poursuit jusqu’au 5 juillet. C’est la petite Mouna, habillée d’une belle djellaba bleue aux motifs de fleurs brodées, qui a eu l’honneur d’ouvrir ce show mode.

Comme à son accoutumée, Nabiha El Ghiati -qui participe pour la huitième fois à ce Moussem culturel- a réussi grâce à ses nouvelles créations à susciter la fascination du public. Native d’Asilah, cette stylise se dit inspirée par sa ville natale, mais aussi  de ses voyages à l’étranger. «Cela influence mon choix particulièrement des matières et des couleurs pour la réalisation de mes collections», révèle-t-elle.

La styliste zaïlachie a présenté, au cours de cette soirée, une palette de tenues pour femmes alliant tradition, modernité, simplicité et créativité. Nabiha El Ghiati a pu ainsi faire découvrir au public sa maîtrise de la coupe, son mélange des couleurs et sa touche personnelle apportée aux costumes traditionnels. «J’ai essayé que le thème de mes nouvelles collections soient en rapport avec ceux traités au cours du Moussem culturel, mais tout en optant, à l’instar de mes précédentes présentations, pour la simplicité dans la réalisation des tenues», affirme-t-elle.

Nabiha El Ghiati a présenté, lors de cette soirée, une série de caftans, tekcheta, mais aussi la djellaba et gandoura, réalisées particulièrement pour le mois sacré de Ramadan. Ce défilé a comporté également des tenues inspirées de ses voyages en Tunisie ou  de téléfeuilleton turc «Harem Sultan». Chaque nouvelle collection de cette styliste zaïlachie apporte une nouveauté. A l’instar de ces dernières vagues de stylistes, elle se dit travailler beaucoup pour pouvoir s’adapter à tous les goûts de la femme moderne. 

Ayant été fascinée pendant son enfance par les tenues traditionnelles, Nabiha El Ghiati a intégré une école de stylisme- modélisme à Rabat, avant de décider de poursuivre pendant quatre ans ses cours de haute couture à Paris. En plus ses participations au Moussem d’Asilah, elle a à son actif plusieurs défilés au Maroc, dans des pays arabe et en  Europe.

Outre deux défilés de haute couture, ce 35ème Moussem culturel est marqué par la programmation de soirées artistiques, des ateliers de peinture et  de gravure ainsi que six colloques organisés dans le cadre de la 28ème session de l’Université d’été Al Moutamid Ibn Abbad.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *