Moussem culturel international d’Asilah : Une 42ème édition haute en couleur

Moussem culturel international d’Asilah :  Une 42ème édition haute en couleur

Neuf artistes marocains et deux bahreïnis vont réaliser de nouvelles peintures murales

Avec l’assouplissement des restrictions sanitaires face à la Covid-19, l’ancienne médina d’Asilah a décidé encore cette année de se parer de ses plus beaux atours pour accueillir la saison estivale. C’est dans ce sens que se tient le 42ème Moussem culturel international de la ville, dont les travaux ont débuté, vendredi 25 juin, par l’atelier des peintures murales avec la participation de 11 artistes : neuf marocains et deux bahreïnis. Dans une ambiance festive et avec l’espoir pour les Zaïlachis de sortir de cette crise sanitaire, «la ville poursuit cette année sa tradition estivale de peintures murales, dont elle se distingue depuis plus d’une quarantaine d’années. Cette année connaît la réalisation de 11 nouvelles fresques dans les rues de la médina. Cet atelier de peinture murale, qui a lieu cette année du 25 juin au 3 juillet, a pu avec le temps faire partie des habitudes et des rituels de la ville», affirme Mohamed Anzaoui, artiste peintre et responsable de l’atelier des peintures murales.

Galerie à ciel ouvert
Après le blanchissement à la chaux des murs de ses principaux quartiers, la médina est devenue une galerie à ciel ouvert. Et comme chaque saison estivale, cet atelier de peinture murale, qui connaît cette année une forte participation marocaine, crée un grand dynamisme dans l’ensemble des espaces de l’ancienne ville. Il attire généralement un grand nombre de public pour voir les artistes en train de réaliser leurs œuvres. D’ailleurs, les 11 artistes participants vont réaliser de nouvelles peintures murales, qui sont destinées à orner pendant un an la médina d’Asilah. Ils sont ainsi motivés à laisser leurs empreintes à travers leurs œuvres réalisées parmi les sites historiques et touristiques intramuros. Ils seront inspirés de l’aspect maritime et culturel dont se distingue la ville blanche.

  • 1 Affiche de cette édition
  • 2 Peinture murale réalisée cette année
  • 4 Peinture murale (archive)

Ateliers de peinture et de gravure
En plus de peintures murales, ce 42ème Moussem se distingue par la tenue, du 3 au 18 juillet, de deux autres ateliers de peinture et de gravure au palais de la culture, plus connu des Zaïlachis par Ksar Raïssouni. Le programme comporte également un atelier de peinture pour enfants, dont la majorité des travaux aura lieu aux jardins de ce prestigieux palais. Les œuvres réalisées par les artistes en herbe seront exposées lors de la clôture de cet atelier.
Initiés par la Fondation du Forum d’Asilah, les travaux de ce 42ème Moussem ont lieu, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, en sessions d’été et d’automne. En plus des ateliers d’art contemporain, la première session de cette édition connaîtra la tenue, en partenariat avec l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALECSO), du 9 au 11 juillet, d’un colloque sous le thème «Le rôle de l’économie créative dans le développement». Alors que la deuxième session d’automne, dont les travaux se dérouleront du 22 octobre au 13 novembre, connaîtra l’organisation de six conférences traitant des différents sujets prioritaires ou en rapport avec l’actualité. Ces six conférences auront lieu avec la participation d’une pléiade de chercheurs, d’intellectuels et d’experts africains et arabes, et ce dans le cadre de la 35ème session de l’Université d’été Al Mouatamid Ibn Abbad.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *