Culture

Moussem de Tan Tan: La grand-messe des tribus marocaines sahraouies

Du 13 et jusqu’à ce 18 mai, la province de Tan Tan vibre aux rythmes de la 12ème édition de son Moussem devenu au fil des années un rendez-vous incontournable pour les tribus de la région.

Organisée par la Fondation Almouggar, ce Moussem se tient cette année sous le thème «Le Moussem de Tan-Tan confluence du Maroc pluriel» et connaît la participation des douze régions du Royaume.

Cet événement de renommée internationale célèbre annuellement la culture nomade, à travers la mise en avant et la préservation des différentes dimensions de la vie quotidienne du citoyen, comme outil de développement durable de la région.

A l’origine, le Moussem de Tan Tan est un lieu de rencontre des nomades qui transitaient entre le Maroc et la Mauritanie autour d’un puits situé au bord de l’oued Ben Khlil, et demeure un témoignage vivant et unique de la richesse et de la diversité du patrimoine culturel des nomades au Sahara. Ce rendez-vous annuel symbolise la paix et la tolérance et constitue un important centre d’échange culturel et économique entre les tribus de la région. Point de convergence des populations nomades dispersées sur un large territoire, le Moussem de Tan Tan offre aux tribus de la région l’opportunité exceptionnelle de se retrouver et de renouer ainsi avec le passé. Au-delà de la joie des retrouvailles et autres activités festives et commerciales, il permet aux notables et dignitaires des tribus de débattre de sujets afférents à leur vie et à la solidarité sociale.

Ces dernières années ont consacré la notoriété, la renommée et la reconnaissance du moussem, marqué notamment par la présence de nombreux invités prestigieux, parmi lesquels des personnalités du monde de la culture, des arts et du cinéma, des sciences et des médias, ministres, ambassadeurs, enseignants-chercheurs, membres d’associations de renommée internationale qui ont participé aux festivités sur la Place de la paix et de la tolérance, nom donné à l’espace saharien qui abritait, jadis, différentes tribus, et qui se trouve à deux kilomètres du centre-ville de Tan Tan. Le programme de cette édition comprend  quatre tentes thématiques concernant l’art vestimentaire, l’artisanat local, les produits du terroir du Sud et la cérémonie du thé. Ces projets de valorisation culturelle locale sont appréhendés en catalyseur de l’économie sociale régionale et levier de développement local basé sur la valorisation des potentialités existantes et du savoir-faire des femmes et des hommes de la région. La réalisation du tissage en flij de ces tentes ainsi que les éléments du mobilier conçus en conjuguant ancrage patrimonial et clin d’œil à la modernité, ont enclenché une véritable dynamique économique.
A noter que ce moussem est proclamé chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Articles similaires

Culture

Avec une forte participation d’artistes du Zajal, de poètes, de groupes et récitateurs

Le Festival de l’art du Melhoun est de retour du 26 au...

Culture

Opération dons de livres pour les lycées défavorisés du Royaume: 35.000 livres offerts en 3 ans

African Global Health, Loterie nationale et Orion Productions ont scellé leur partenariat...

Culture

Outre ses retombées économiques et touristiques: Le 53ème FNAP a consacré l’union de toutes les Nations participantes dans la tolérance

Cette édition fut une réussite des plus impressionnantes de la démonstration évènementielle...

Culture

Coup d’envoi de la 3ème édition de la campagne de sensibilisation au droit par l’art à Beni Mellal

Elle se déroulera tout au long de l’année universitaire 2024-2025

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus