MusiqueUne

Engouement exceptionnel pour la 17ème édition de Jazzablanca

© D.R

Affichant « Sold out », Jazzablanca a fait son retour, ce jeudi 6 juin, à Anfa Park pour sa 17ème édition. Fidèle à sa marque de fabrique, le festival embellit chaque année l’expérience festivalière, offrant un cadre encore plus enchanteur !

Sur la Scène 21, le collectif Kokoroko a ouvert le festival sur des rythmes de jazz et d’afrobeat. La scène Casa Anfa a été marquée par les performances magistrales du groupe britannique UB40 et de Paolo Nutini, prodige écossias de la pop.

Sur la Place des Nations Unies, la scène Nouveau Souffle by Société Générale a accueilli Anass Oublaid ft. Raw Rhythm et The Leïla, deux formations venues célébrer la richesse du patrimoine musical marocain.

La 17ème édition de Jazzablanca démarre fort, avec un “carton plein” avant même le début du festival. Très attendu, le retour de Jazzablanca à Anfa Park a été accueilli par des milliers de festivaliers venus découvrir une expérience musicale et humaine renouvelée, des installations embellies, et une programmation qui continue d’embrasser pleinement l’identité artistique du festival.

Le cadre idyllique du Village et ses nombreuses Chill Zone ont offert de précieux moments de convivialité et de partage qui contribuent à faire de Jazzablanca une expérience festivalière d’exception, une escapade hors du temps, mêlant musiques, rires et saveurs du monde.

Plus belle, plus intense, cette 17ème édition s’est ouverte sur les doux rythmes du collectif londonien Kokoroko sur la Scène 21, qui met en avant des talents avant-gardistes du paysage du jazz contemporain.

Sur la scène Casa Anfa, le groupe UB40 a soufflé sa 45ème bougie en compagnie d’un public qui a scandé en chœur les paroles de “I can’t help falling in love with you”. Le phénomène écossais de la pop rock : Paolo Nutini, qui se produit pour la première fois au Maroc, a offert aux festivaliers une performance mémorable.

A la Place des Nations Unies, la scène Nouveau Souffle by Société Générale a accueilli des talents prometteurs de la scène marocaine. Une collaboration exceptionnelle entre Anass Oublaid et le groupe Raw Rhythm a donné lieu à un concert surprenant, mêlant rock et sonorités amazigh. La voix envoûtante de The Leïla a captivé le public de la scène Nouveau Souffle, transportant les spectateurs dans l’univers intimiste de la chanteuse.

Articles similaires

EconomieUne

Baleària renforce son dispositif en vue de l’Opération Marhaba

La compagnie maritime espagnole augmente le nombre de liaisons et de sièges

EconomieUne

ONDA : Bientôt une solution intelligente pour les aéroports de Casablanca et Rabat

L’objectif principal de ce projet est la mise en place et l’intégration...

EconomieUne

Services marchands non financiers et commerce de gros : Des anticipations positives formulées pour le deuxième trimestre

45 % des répondants à l’enquête du HCP confirment une hausse de l’activité...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux