Festival international de luth de Tétouan : A la mémoire de Hassan Mégri

Festival international de luth de Tétouan : A la mémoire de Hassan Mégri

Le Festival international de luth de Tétouan, organisé cette année en session virtuelle en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, a évoqué la mémoire du défunt musicien marocain Hassan Mégri, rappelant ses apports notamment à travers sa création du «prix Ziryab des virtuoses»

 Sur la page Facebook officielle du festival, l’administration a publié, dans le cadre de la rubrique «Mémoire du prix Ziryab des virtuoses», une vidéo de dix minutes qui rappelle les services rendus par le musicien défunt Hassan Mégri à l’instrument de luth, sa riche contribution à faire connaître la musique marocaine, ainsi que sa représentation dans des forums internationaux.
Dans ce sillage, la directrice artistique du festival et soprano marocaine Samira Kadiri a déclaré à la MAP que l’évocation de la mémoire de feu Mégri lors de cette édition se justifie par deux raisons principales : la première étant qu’elle concerne un homme «qui mérite le respect, la célébration et l’hommage, puisqu’il a enrichi le répertoire musical national et arabe par une panoplie d’œuvres».
La deuxième raison est que le regretté s’est distingué par son travail acharné au niveau du Conseil national de la musique au Maroc en supervisant l’organisation de nombreuses manifestations célébrant l’art et les artistes, a ajouté Mme Kadiri, notant que le défunt a fourni «des efforts considérables» au profit de la scène artistique au Royaume.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *