Musique

Mawazine: La voix sensuelle d’Imany a su toucher le public

© D.R

Imany a interprété ses plus beaux titres dont «Don’t be soshy», «You Will Never Know» ainsi que d’autres morceaux de son précédent opus, à savoir «The Shape of Broken Heart», «Slow Down» et «Take care of the one you love».

Chose due, chose promise. La Comorienne à la voix singulière, Imany, a révélé en avant-première son nouvel album «The Wrong Kind of War» dont la sortie est prévue en septembre, lors de son concert à Mawazine. «C’est un album composé de douze chansons. Il parle de l’émancipation, de la liberté et de la responsabilité. Il est plus ouvert sur le monde que le précédent», a souligné la chanteuse lors de la conférence de presse tenue avant son concert.

Sublime sur scène, Imany a pu offrir de bons moments à son public. D’ailleurs, elle a interprété ses plus beaux titres dont «Don’t be soshy», «You Will Never Know» ainsi que d’autres morceaux de son précédent opus, à savoir «The Shape of Broken Heart», «Slow Down» et «Take care of the one you love». Ancienne mannequin converti à la musique, Imany a indiqué que c’était dur pour elle de devenir chanteuse. «Toute transition était compliquée. J’étais un mannequin de classe moyenne. Un moment donné c’est devenu dur aux États-Unis. J’ai compris bien évidemment que je dois galérer et faire quelque chose qui me plaît». Fidèle à son style musical, le pop/folk ou la soul, dans lequel elle se retrouve, Imany a souligné qu’elle aime cet univers, ses mélodies et sa simplicité. Concilier vie professionnelle et maternité, une chose qui n’est pas du tout facile pour la chanteuse. «Ce n’est pas du tout facile de concilier entre les deux vies. Ce que je peux dire que vivre la maternité est merveilleux et super. Je me sens bien et plus à l’aise dans mon corps et dans ma tête». Attirée par le folk et le rock, elle les mélange avec ses influences soul.

Avec sa voix mélodieuse, Imany ne tarde pas à rencontrer un succès international. Certifiée Platine dans plusieurs pays, elle est plébiscitée jusqu’en Inde et au Japon. Il faut noter que Imany, de son vrai nom Nadia Mladjao, est née à Martigues. Elle a des origines comoriennes et a grandi au sein d’une famille de 10 enfants. Depuis qu’elle a 10 ans, la jeune est bercée par le jazz et le blues. Après avoir abandonné sa carrière de mannequin, elle se consacre à la chanson et fait la première partie d’Angie Stone, Hocus Pocus, Sly Johnson et de Ben l’Oncle Soul.

Articles similaires

MusiqueUne

Mawazine 2024: Une édition qui promet

Très attendue, la nouvelle édition du festival Mawazine tient déjà ses promesses...

MusiqueUne

Engouement exceptionnel pour la 17ème édition de Jazzablanca

Affichant « Sold out », Jazzablanca a fait son retour, ce jeudi 6 juin,...

LifestyleMusique

Soirée : « Halimiyate » au Théâtre du Meydene à Marrakech

L’Association Marrakech Tarab organise la deuxième soirée de « Halimiyate », le...

Musique

Société Générale Maroc célèbre l’art et la musique au festival Jazzablanca

Société Générale Maroc annonce son soutien à la 17ème édition de Jazzablanca,...