Sail Almatar lance «Dima» en darija : L’artiste émirati est fort attaché au Maroc

Sail Almatar lance «Dima» en darija : L’artiste émirati est fort attaché au Maroc

Cet artiste s’exprime sur son « plein engagement de ne pas couper les ponts avec le Royaume». Il indique également son intention de « continuer à lancer des œuvres artistiques pour le Maroc et son peuple authentique ».

Le chanteur d’origine émiratie, Sail Almatar, vient de lancer, en dialecte marocain, un nouveau single intitulé «Dima» (Toujours). Ce tube, dont les paroles sont conçues par le poète marocain, Hamid Benbouajili et arrangé par l’artiste Oussama Said, est interprété en darija par le chanteur qui en a fait la composition et y exalte sa passion pour le Maroc.

Au-delà de cette œuvre, cet artiste s’exprime sur son «plein engagement de ne pas couper les ponts avec le Royaume». Il indique également son intention de « continuer à lancer des œuvres artistiques pour le Maroc et son peuple authentique ».
Outre «Dima», ce chanteur considéré comme l’un des artistes résidant de manière quasi permanente dans le Royaume, possède plusieurs singles qui ont récolté un grand nombre de vues sur YouTube et été appréciés par le public marocain. C’est le cas de «Sakna» (Résidante) dont Sail Almatar a choisi de concevoir les paroles en sa basant sur les noms de certains quartiers et zones de la capitale administrative, Rabat. C’est lui qui en a aussi composé les rythmes arrangés par Oussama Saïd.

En mai dernier, le chanteur a en outre, lancé son single «Khalliha Ala Allah» (Laissez le bon Dieu faire son œuvre) qu’il a composé par ses soins en rythmes émiratis et khalijis. Ce titre, qu’il a enregistré au studio Al Watan à Dubaï, est écrit par Mohamed El Yafiî et composé par le chanteur.

En février 2020, l’artiste a chanté «Safinat Bahr Tanja» (Un bateau à la mer de Tanger) dont il a conçu les paroles et la composition. Il en a même fait l’arrangement avec Oussama Saïd. Bien avant, il avait sorti le tube «Ana Nhebbek ya rohi» (Je t’aime mon coeur) en dialectes marocain et maghrébin. Cette œuvre, dans laquelle il chante également en français, est écrite par Ghassan Lhawach et arrangée par Chaker Liman. Un morceau qui a récolté un million de vues sur YouTube en dix jours après son lancement. En 2019, Sail Almatar avait également lancé «Isamaâi ya Bint» (Oh fille, écoute). Un single écrit et composé par Mohamed El Yafiî. L’arrangement de ce morceau, également enregistré au studio Al Watan à Dubaï, ayant été réalisé par le même Oussama Saïd.
En plus de ses œuvres dédiées au Maroc, le chanteur organise, sur ses réseaux officiels, des compétitions destinées à ses fans marocains qui sont invités à interpréter des singles de l’artiste pour, in fine, gagner des Prix de grande valeur financière selon l’appréciation du public.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *