Nouveau clip : Leyla Faylali lance «Ah ya layali» avec le Turc Emrek

Nouveau clip : Leyla Faylali lance «Ah ya layali» avec le Turc Emrek

La chanteuse maroco-espagnole, Leyla Faylali, vient de lancer le nouveau clip de son single «Ah ya layali» (Ah ces nuits !).

Un tube dans un «nouveau style» tel qu’elle le qualifie. Ce morceau marque également, selon l’artiste, «la première collaboration» avec le poète Mohamed El Maghrebi. Quant à la composition, elle est conçue par Mehdi Mouzayine sur un arrangement des artistes Tarik Lahjaily, Ayoub Madara et Yazan Nusaibah. Quant au clip, il est réalisé par Adel Serhan au moment où la production est faite par la chanteuse elle-même. «L’idée du clip se décline en trois épisodes sous forme de vidéos à thèmes différents. Le premier rôle du clip est partagé avec l’acteur turc Emrek», précise-t-elle. Aussi, le clip a été tourné à Istanbul en deux jours. C’est Leyla Faylali qui a fait la conception des décors et le choix des costumes.
Et ce n’est pas tout. L’artiste poursuit ses études en personnification en Europe. Il est également prévu qu’elle «participe à une œuvre de «drama» cinématographique prochainement».
Outre «Ah ya Layali», qui a dépassé un million de vues, elle a lancé vers la fin d’année dernière le clip de son single «Ferhana» (Gaie). Cette vidéo, qui a dépassé 3 millions de vues, est également réalisée par Adel Serhan. Quant aux paroles, elles sont conçues par Younes Adam au moment où la musique est produite par Yazan Nusaibah et Hamza El Ghazi. Aussi, son clip de son tube «Hob» (Amour), dont elle a conçu la musique, a récolté plus d’un million de vues. Cette vidéo, produite par El Production, est réalisée par Serdar Börcan. C’est, outre les artistes Tuğçe Yolcu, Muhammet Özçelik, Emrek qui a participé à cette vidéo dont le single est écrit par Khalid Jarah et arrangé par Talal Daour et l’ingénieur de son, Yazan Nussaibah. Cela étant, les performances de Leyla Faylali n’ont pas manqué d’attirer des questions autour de sa relation avec Emrek, de son vrai nom Emre Kızılırmak. Une affinité que celle-ci explique par une simple amitié entre les deux.
Cependant, il semble que le choix de stars turques par les artistes marocaines est devenu une tendance. En fait, cette artiste n’est pas la seule à y avoir eu recours. A son tour, Mouna Asaad a récemment égayé son nouveau clip par un héros venu spécialement de Turquie pour y participer.
Ainsi, cette idée de héros issus de ce pays est visiblement partagée par les chanteuses pour éventuellement garantir un succès à leurs clips. Pourquoi pas !

  • IMG-20210106-WA0016
  • IMG-20210106-WA0020
  • IMG-20210106-WA0027
  • IMG-20210106-WA0029
  • IMG-20210106-WA0036

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *