Nouvelle publication : Femmes au coe ur des entreprises familiales

Nouvelle publication : Femmes au coe ur  des entreprises familiales

Les auteurs, à travers leur ouvrage, se sont consacrés à analyser la place déterminante des femmes dans les entreprises familiales marocaines. Et c’est bien là une première.

Thami Ghorfi, président de l’ESCA Management et Dora Jurd de Girancourt, chercheuse dans les domaines du marketing et de la communication des entreprises familiales ont mis en commun leurs efforts pour mener une réflexion sur les entreprises qui ont constitué un tremplin à la femme dans le monde actif. Le témoignage de plusieurs femmes leaders en entreprises fait de l’œuvre une véritable plaidoirie pour plus d’équité au sein des entreprises familiales marocaines. Car c’est un fait. Les femmes demeurent faiblement représentées qu’ils s’agissent dans les entreprises ou les organes de gouvernance. Les deux auteurs s’appliquent pourtant à trouver des exemples bien réels où les femmes sont sorties de l’ombre pour se hisser aux premières places. Ils noteront au passage non sans insistance les différents obstacles rencontrés par ces femmes…

Créatrices d’entreprises, épouses, mères, filles, sœurs ou nièces d’entrepreneurs, elles ont décidé de prendre le leadership de l’entreprise de leur famille. L’ouvrage est le fruit de deux ans de recherche. Il recueille des témoignages poignants, des contributions mettant en exergue les attentes, les modèles, les défis, les motivations et les secrets de réussite de femmes qui ont osé dans un terrain marqué par une société encore conservatrice ne laissant pas d’espace d’entrepreneuriat à la femme marocaine. «Elles doivent se battre pour entrer dans la lumière, s’imposer auprès des hommes de leurs familles qui restent pour la plupart encore des modèles incontournables. Arrivées au sommet, elles gardent un attachement émotionnel fort à l’entreprise faisant d’elles des pivots indispensables de transmission des valeurs et de l’esprit d’entreprise à leurs propres enfants. Elles bousculent les règles de management classiques et imposent de nouveaux modèles de leadership basés sur un équilibre paritaire fort». Les deux auteurs se sont évertués à décortiquer le phénomène dans un contexte bien particulier. Celui de la Covid-19 qui bousculera bien des politiques. Celle du capital humain aussi. A lire assurément !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *