Nouvelle publication : Moufdi Rhanmi confronte les découvertes archéologiques aux écrits coraniques

Nouvelle publication : Moufdi Rhanmi confronte les découvertes archéologiques aux écrits coraniques

L’histoire de Gog et Magog, ainsi que Dhu Al Qarnain, citée dans le Livre Saint a, de tout temps, été un dilemme. Cependant, l’auteur marocain, Moufdi Rhanmi, semble en avoir percé les contours dans son nouvel ouvrage «Le “sceau” Dhu Al Qarnain indentifié, Gog et  Magog décodé».

Dans cette publication présentée tout récemment en avant-première à Casablanca, l’auteur a réalisé un recoupement des découvertes archéologiques et les a confrontées aux écrits coraniques. Il a, dans ce sens, pu «lever le mystère sur l’une des histoires qui a intrigué pendant plus de 1.500 ans scientifiques et théologiens».

La plupart du temps dépeints comme puissants et terribles et associés à une période de grands troubles et de conflits armés, Gog et Magog et l’identité de Dhu Al Qarnain ont intrigué chercheurs, théologiens, archéologues, historiens et tous ceux qui s’intéressent à l’élucidation de l’une des énigmes et mystères les plus passionnants des écritures saintes.

Pour l’auteur qui a identifié Dhu Al Qarnain et décodé Gog et Magog, «les textes du Coran traitent de débuts de civilisation, de science, de nature et retracent parfaitement notre histoire mais ne parlent certainement pas de monstres invisibles!!!». Dans son livre, ce chercheur marocain explique le lien étroit entre le changement climatique de la planète et l’histoire de Gog et Magog, qui s’est terminée par un déluge dévastateur et qui a donné naissance à l’histoire de Noah, une histoire qui a façonné le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *