«Page 81» et «Damat Sraghna» remportent le Grand prix

«Page 81» et «Damat Sraghna» remportent le Grand prix

11ème Festival du cinéma d’Errachidia

Le court métrage de fiction «Page 81», de son réalisateur Rachid El Hazmir, et le documentaire «Damat Sraghna», de la réalisatrice Safae Bendhiba, ont remporté le Grand prix de la 11ème édition du Festival du cinéma d’Errachidia qui a pris fin samedi. Dans la compétition nationale du court métrage narratif, le Prix de la meilleure réalisation a été attribué au film «Le retour du regret», réalisé par Ayoub Boudadi, celui du jury au court métrage «Parfum», du réalisateur Houcine Chani, alors que le Prix du meilleur scénario a été accordé au film «Le philosophe », d’Abdellatif Fdil. Concernant la compétition nationale du documentaire, le Prix du jury a été accordé ex equo à «Siap», de Dounia Laaouina, et «86 jours», des réalisateurs Hassan Maanani et Mourad Khellou, alors que le Prix de la meilleure réalisation a été attribué au documentaire «Rhaya», de Hanae Houider.

La 11ème édition du Festival du cinéma d’Errachidia a été organisée, du 17 au 20 novembre, par l’association Al Kabas de cinéma et de culture, avec la participation d’une pléiade d’acteurs, de réalisateurs, de critiques de cinéma et de chercheurs. La cérémonie d’ouverture de ce festival a été marquée par le vibrant hommage rendu au réalisateur Ali Essafi, une manière de saluer un des cinéastes les plus créatifs du Maroc et qui est aussi artiste et documentariste de l’histoire du cinéma africain. Un hommage a également été rendu aux acteurs Mohamed Rzine et Hamid Najah pour leur riche carrière cinématographique.

Dix courts métrages de fiction et autant de documentaires ont été sélectionnés pour participer aux deux compétitions officielles du Festival du cinéma d’Errachidia. Le jury de la compétition nationale du court métrage était présidé par le réalisateur Saad Chraibi et comprenait l’artiste Noura Skalli, le critique Idriss Ajaidi et Osman Bisani en tant que membres, tandis que le jury de la compétition nationale du documentaire était formé du réalisateur Mohamed Nazani (président) et des réalisateurs Bouchaib Messaoudi et Mohamed Berkane.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *