Mawazine : Ne-Yo, Carole Samaha, Amancio Prada ont enflammé la scène

Mawazine : Ne-Yo, Carole Samaha, Amancio Prada  ont enflammé la scène

Les stars nationales et internationales continuent d’envoûter le public du festival Mawazine, Rythmes du Monde. Mercredi soir, plus de 150.000 personnes étaient au rendez-vous avec le chanteur américain Ne-Yo sur la scène de l’OLM Souissi.

Ce chanteur qui s’est dit «très heureux et honoré» d’être à Mawazine a interprété ses meilleurs titres. Ne-Yo a hérité d’une voix unique en son genre, inspirée de Stevie Wonder et des plus grands noms de la musique Soul.

D’ailleurs, il a obtenu en 2008 le Grammy Award du meilleur album contemporain R&B et a composé des tubes pour Beyoncé, Rihanna et Britney Spears. Ceci pour la musique occidentale. Passons au bouquet oriental avec la chanteuse libanaise Carole Samaha. La star libanaise a fait vibrer la foule de la scène Nahda, en interprétant ses anciens tubes et des chansons de son répertoire le plus récent, dont «Ehsas» et «Wahshani Baladi» qui revient sur les événements qui ont bouleversé le monde arabe.

Cette chanteuse et actrice hors pair en est à sa deuxième participation à ce festival. Elle a pu attirer pas moins de 80.000 personnes en 2011. Carole Samaha a confié, lors d’une conférence de presse avant son concert, que «le début de son parcours artistique a été sur les planches du théâtre, mais son rêve pour la musique l’a emporté».

L’envoûtement continue à Mawazine  avec la grande tradition espagnole des cantautores qui ont été  à l’honneur au théâtre Mohammed V. Le compositeur et interprète Amancio Prada a émerveillé les amoureux de la musique espagnole par la chaleur de sa voix, la beauté du chant et la profondeur de sa poésie.

Pendant près de deux heures, le public a pu vivre un grand moment de musique, à travers le cheminement musical d’un artiste qui incarne véritablement la chanson d’auteur. Au Bouregreg, s’est invitée la voix de la chanteuse américaine d’origine nigérienne Lyeoka. En introduisant son concert, la chanteuse a déclaré: «Bienvenue sous les étoiles du Maroc, c’est un rêve qui se réalise!».

Influencée par la soul, le jazz, le gospel et le R&B, Lyeoka a livré des compositions touchantes aux influences multiples, abordant des sujets brûlants comme l’amour, les femmes et les relations humaines. Le festival Mawazine, Rythmes du Monde réserve au public marocain de très beaux shows. À découvrir, le concert de la star de la musique latino Ricky Martin, prévu ce vendredi 6 juin, sur la scène de l’OLM Souissi. Sur cette même scène, la diva de la Soul Alicia Keys clôturera ce festival ce samedi 7 juin.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *