«Pièces choisies, exposition du déconfinement» à la galerie Fan-Dok

«Pièces choisies, exposition du déconfinement» à la galerie Fan-Dok

Elle réunit des œuvres de Yamou, Ahlam Mseffer, Hassan Echair, Rita Alaoui…

La galerie d’art Fan-Dok, située à Rabat, rouvre ses portes au public et dévoile «Pièces choisies, exposition du déconfinement». Il s’agit d’une exposition réunissant plusieurs œuvres choisies minutieusement dont les provenances sont diverses. «Les œuvres exposées ont été choisies une à une avec beaucoup de soin», indique Hakima Lebbar, fondatrice de la galerie Fan-Dok. Selon cette passionnée d’art, quelques œuvres proviennent de sa collection personnelle, d’autres sont des œuvres majeures, elles ont été celles qui ont motivé la réalisation d’une exposition individuelle d’une ou un artiste. «Lors des expositions individuelles, l’artiste qui expose laisse contractuellement une œuvre à la galerie, cette pièce est choisie en amont de la réalisation de l’exposition», ajoute-t-elle, en ajoutant que «dans mes investigations à la recherche de nouveaux talents, je me suis rendue dans les ateliers de quelques artistes pressentis et je repérais 3 ou 4 œuvres (les galeristes ont l’œil normalement».

Ainsi, le public découvre les œuvres d’art de Drissi, Yamou, Benmoussa, Ahlam Mseffer, Hassan Echair, Mohamed Nouiri, Rita Alaoui, Amina Benbouchta, Dibaji, Anas Bouanani, Ahmed El Amine, Abdous et bien d’autres. Pour la scénographie de cette exposition, Hakima Lebbar a choisi de faire coexister les œuvres dans une grande promiscuité en exploitant les plages murales du sol au plafond ou du plafond au sol. «J’étais installée dans ce bouillonnement depuis quelques jours quand le corona est arrivé et m’a obligée à me confiner. J’ai essayé de retourner à la galerie, plusieurs fois mais je n’y arrivais plus, je n’étais plus «habitée».

Sauf que certaines œuvres, elles, m’ont habitée. Et c’est ainsi qu’elles m’ont suivie à la maison et j’ai réalisé une exposition du confinement à mon domicile», dit-elle. Parallèlement à la mezzanine de la galerie, s’est logée une magnifique exposition de lithographies et gravures grandes et petites, rares et moins rares. Une exposition qui parcourt un peu l’histoire de la peinture au Maroc avec Glaoui, Ben Seffaj, Malika Agueznay, Mekki Meghara, Meliani, Miloud, Fatema Hassan, Habbouli, Moa Bennani, Qotbi, Binebine, Yamou, Benjkan, Bouhchichi, Hassan Echair, Safaa Erruas et bien d’autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *