Accueil Culture Plongée dans l’univers transparent de Safaa Erruas à Casablanca
Culture

Plongée dans l’univers transparent de Safaa Erruas à Casablanca

L’artiste présente un travail combinant autant d’intuition que la recherche formelle

 

L’artiste plasticienne Safaa Erruas revient à nouveau à la galerie d’art L’Atelier 21 à Casablanca et dévoile sa nouvelle exposition intitulée «À travers des étendues», prévue du 27 septembre au 29 octobre 2022. Il s’agit d’un travail combinant autant l’intuition que la recherche formelle. «L’artiste élabore dans des gestes minutieux et ritualisés des œuvres sur papier et des installations. Entre visible et invisible, conscience et inconscience, douceur et violence, les œuvres de Safaa Erruas sont autant de fenêtres ouvertes sur des mondes en tension qui nous interpellent et nous questionnent dans notre plus profonde intimité», explique la galerie dans une note d’information.
Il faut dire que l’œuvre de Safaa Erruas est dominée par la couleur blanche, qui symbolise l’absence, l’immatérialité, la transparence et la fragilité. En tant que composition formelle et socle conceptuel, la neutralité qu’implique une seule couleur est le point de départ vers l’intime et la transfiguration des objets et des éléments que l’artiste utilise.
Comme nous l’explique l’écrivaine d’art Fatima-Zahra Lakrissa dans le texte d’introduction du catalogue d’exposition, «la description du procédé de création par l’artiste est réduite à l’essentiel. L’artiste utilise le dessin découpé sur papier coton avec cette précision qu’elle ne dessine pas sur le papier mais à même la feuille en la découpant. Ce procédé développé à l’intérieur même du support joue sur un paradoxe entre le dedans et le dehors, le vide et le plein, qui se donnent à voir simultanément, opérant un renversement qui inscrit l’œuvre entre les champs graphique, pictural et sculptural».
«Safaa Erruas affirme que «le processus de casser, détruire et construire à partir d’éléments fragmentés et brisés est important. L’unité est là, dans ce cycle de naissance à partir de la destruction. Mon rapport à la notion d’unité est dans ce geste de fragmentation lui-même, ainsi que dans la répétition du geste». Ces gestes premiers de transformation de la matière-support constituent la matrice d’un processus de création qui met en jeu l’unicité de chacune des œuvres dans la relation entre le geste, le support et le corps (de l’artiste).
Pour noter, Safaa Erruas est née à Tétouan. Elle est lauréate de l’Institut national des beaux-arts de Tétouan en 1998. Peu de temps après avoir obtenu son diplôme, elle développe une pratique artistique originale au long cours. Son travail est à la fois délicat et puissant. Il se caractérise par la conjonction de matériaux qu’elle utilise avec aisance : tissus, perles, soies, aiguilles, ou autres lames de rasoir. Ceci étant, Safaa Erruas est aujourd’hui considérée comme l’une des grandes figures de l’art contemporain au Maroc. Elle est régulièrement invitée à montrer ses œuvres à l’échelle internationale.

Articles similaires

Abir Berriah décompose le corps féminin

La jeune artiste-peintre marocaine, Abir Berriah, est autodidacte. Elle allie deux disciplines...

La muraille historique de Rabat fait peau neuve

La Société Rabat Aménagement a lancé un appel d’offres pour la restauration...

«The Real Way To Dakar» : Les participants font escale à Dakhla

Les participants à l’édition 2023 de «The Real Way to Dakar», un...

Voici une recette venue tout droit de Londres

Il fait toujours bon parler culture et créativité en se penchant notamment...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

La Team