Accueil Culture Contemporary African Art Fair: Plus de 20 galeries venues du monde au programme
Culture

Contemporary African Art Fair: Plus de 20 galeries venues du monde au programme

1-54 Contemporary African Art Fair, la plus grande foire internationale dédiée à la promotion de l’art contemporain, créée par Touria El Glaoui, revient du 9 au 12 février 2023 dans le luxueux écrin de La Mamounia.


Après Londres, New York, 1-54 Contemporary African Art Fair, la plus grande foire internationale dédiée à la promotion de l’art contemporain, annonce son retour pour une 4ème édition du 9 au 12 février 2023 à la ville de Marrakech à l’hôtel La Mamounia. Selon les organisateurs, cet événement de grande envergure verra la participation de 20 galeries représentant plusieurs pays dont huit galeries du continent africain (dont quatre basées au Maroc), et 12 galeries qui participeront pour la première fois.
Ainsi, parmi les nouveaux venus à Marrakech on trouve Foreign Agent (Lausanne, Suisse), HOA Galeria (Sao Paulo, Brésil), la Galerie 38 (Casablanca), MMArthouse (Johannesburg, Afrique du Sud), Superposition Gallery (Miami Beach, USA) et Templon (Paris, France)», la Galerie 127 de Marrakech, L’Atelier 21 et Loft Art Gallery de Casablanca. Le Contemporary African Art Fair accueillera les œuvres de plus de 60 artistes travaillant dans un éventail de peintures et de sculptures, de techniques mixtes et d’installations. Parmi les artistes qui font leurs débuts à la foire de Marrakech figurent Kehinde Wiley, Thandiwe Muriu, Johanna Mirabel, Marlon Amaro, Maya Inès Touam, Mariam Abouzid Souali, Ismail Zaidy Bathelemy Toguo et Omar Ba. D’autres artistes de renom y participent, parmi lesquels Abdoulaye Konaté, Nú Barreto, Youssef Nabil, Joanna Choumali, Ana Silva, Mous Lamrabat et Prince Gyasi. 1-54 Marrakech sera accompagné d’un ambitieux programme d’événements en partenariat avec les institutions locales de Jajjah by Hassan Hajjaj, Macaal (Musée d’art contemporain africain Al Maaden), MAP Marrakech (Musée des arts de la parure), Malhoun 2.0 et Al Maqam (résidence d’artistes) entre autres. Pour noter, la foire a été lancée en février 2018 avec succès à Marrakech. «Notre objectif est de permettre à 1-54 d’élargir sa portée et de diversifier davantage son portefeuille de galeristes exposants et de promotion ainsi que d’artistes connectés à l’Afrique. Abritant l’une des scènes artistiques les plus dynamiques du continent, Marrakech offre le cadre idéal pour la foire, s’appuyant sur l’énergie créative de la ville encouragée par les artistes, les galeries et les institutions», expliquent les initiateurs. Rappelons que 1-54 est la première et unique foire d’art internationale dédiée à l’art contemporain d’Afrique et de sa diaspora. Avec trois éditions par an, à Londres, New York et Marrakech et une foire éphémère à Paris, le nom de la foire1-54 fait référence aux cinquante-quatre pays qui constituent le continent africain.

Articles similaires

Khadija Assad, une étoile s’est éteinte

La star emblématique de la télévision et du cinéma marocain, Khadija Assad,...

Une fondation dédiée pour Casablanca et le Maroc

Une nouvelle fondation du patrimoine musical marocain voit le jour. Elle rassemble...

Fatima Amahzoune publie un nouveau livre

« Moha Ou Hammou Zayani Amahzoune, la saga d’un grand guerrier (1857-1921)»...

«Le concept de Factory est différent d’une galerie classique»

L’artiste-peintre tangéroise Najoua El Hitmi parle de son nouvel espace/atelier factory qu’elle...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie