Pour faire partager la musique au plus grand nombre : L’OPM s’essaie au live sur les réseaux sociaux

Pour faire partager la musique au plus grand nombre : L’OPM s’essaie au live  sur les réseaux sociaux

En raison de la suspension des manifestations regroupant plus de 50 personnes, la Fondation Ténor pour la culture a décidé de jouer la carte internet pour faire partager la musique au plus grand public.

«Nous proposons trois concerts par semaine en streaming live gratuit», indique la fondation sur sa page officielle. Ainsi, le public retrouve les musiciens et professeurs de l’Orchestre Phillarmonique du Maroc, de l’école internationale de musique et de danse et du programme socioculturel Mazaya, mardi, mercredi, et jeudi, sur les réseaux sociaux instagram, Facebook, ainsi que sur la chaîne YouTube de l’OPM, pour 30 minutes de musique.

Pour la première fois, l’OPM s’essaie au live sur Youtube. Il faut dire que cette initiative a été saluée par un grand nombre d’internautes sur la page Facebook. «Bravo pour cette belle initiative ! La vraie créativité c’est aussi de faire d’une sacrée contrainte une magnifique opportunité», peut-on lire dans un commentaire posté sur leur page. Depuis sa création, la Fondation Ténor pour la culture, association à but non lucratif, a pour objectif d’engager en propre et de soutenir plusieurs actions culturelles et artistiques au Maroc et de contribuer ainsi activement à leur développement.

Parmi ses missions, l’encouragement, l’encadrement, l’organisation et la promotion des manifestations culturelles. De plus, elle vise le développement et l’accompagnement des activités de formation artistique, la gestion à titre bénévole d’organismes à but non lucratif opérant dans le domaine culturel. La Fondation s’est dotée de moyens techniques, humains et financiers pour lancer, accompagner ou gérer directement des projets de grande envergure, étayant l’image d’ouverture et de modernité du Maroc.

Mardi 17 mars 19h :

Bach, suite pour violoncelle n°1

Beethoven, Rondo pour alto et contrebasse

Haydn, Quatuor à cordes opus 76 n° 1

Yassine Benhissoun , violon 

Abdelillah El Bayd, violon 

Hamza Mouradi, alto

Abir Abassi , alto

Abdessamad Al Assali,

violoncelle

Walid Drissi , contrebasse.

Mercredi 18 mars 19h

Mozart , Sonate pour piano et violon en mi mineur

Brahms, Sonate pour piano et violon et sol majeur

Shumann, Sonate pour piano et violon en ré mineur

Jeudi 19 mars 19h

Beethoven, Sonate pour piano et violon n°5 dite «le printemps»

Dafne Claudia Sevilla, piano

Farid Bensaid, violon.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *