Culture

Publié à l’initiative de l’agence de l’Oriental : «Nador, un Maroc gagnant», un beau livre dédié à la promotion de la région

© D.R

La maison d’édition La Croisée des Chemins annonce la parution du beau livre «Nador, un Maroc gagnant». Publié à l’initiative de l’Agence de l’Oriental, cet ouvrage a pour ambition de présenter aux lecteurs une ville impatiente de s’épanouir, riche de son ancrage historique, confiante dans son avenir et fière de sa culture.


Un beau livre vient de paraître chez la maison d’édition La Croisée des Chemins. Il s’intitule «Nador, un Maroc gagnant», publié à l’initiative de l’Agence de l’Oriental. De la préhistoire à nos jours, cet ouvrage de 356 pages revient sur un territoire peu connu, à l’histoire riche et dont la situation géographique lui permet d’entrevoir de grandes opportunités de développement économique. Un rôle capital pour la région mais également pour tout le nord du Maroc, qui a été mis en évidence dans le discours historique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI du 18 mars 2003, à Oujda. Discours qui a tracé les principaux axes et orientations pour un véritable décollage de la région de l’Oriental tout entière. Dans ce cadre, l’ouvrage donne à lire plusieurs chapitres, en l’occurrence «Le Moyen Age», «Post-Reconquista», «Protectorat», «1921», «1952», «Un demi-siècle après l’indépendance», «Vie culturelle» et «Nador embrasse la modernité». Il paraîtra bientôt en versions arabe, espagnole et tifinagh.

Une ville riche de son ancrage historique
Mohamed Mbarki, directeur de l’Agence de l’Oriental, indique dans l’avant-propos que l’ambition de ce beau livre est de présenter aux lecteurs une ville impatiente de s’épanouir, riche de son ancrage historique, confiante dans son avenir et fière de sa culture. Il considère que cet ouvrage est le quatorzième dédié à la découverte et à la promotion de la région, par un périple parti du Sud pour finir sur les rives de la Méditerranée. «Il met en lumière un parcours didactique à travers l’histoire féconde de ces territoires, une histoire tout autant marocaine, maghrébine, africaine qu’européenne», explique-t-il. Et d’ajouter : «On a, pendant longtemps, tu le rôle important de la région de Nador dans l’histoire du Grand Maghreb. On a sous-évalué ses richesses naturelles, ses potentialités économiques et peu compris la force et la personnalité de ses fondamentaux culturels».

Selon lui, les racines profondes du Rif oriental, ancrées dans le grand bassin culturel de Nador, expliquent une longue série de traditions, parmi les plus florissantes et expressives de notre héritage séculaire… Il considère que la région possède un passé silencieux mais qui dessine sereinement les contours d’une admirable promesse d’avenir. Aujourd’hui, cette région, note-t-il, révèle goulûment au monde sa soif de développement et accueille les plus grands projets de la Méditerranée occidentale. «Elle affiche sa marche confiante et résolue vers un monde nouveau, celui du Maroc gagnant. Nador a soif d’abondance», indique-t-il. Tout en expliquant que sa situation géographique aux frontières multiples lui permet «une ouverture fluide sur les marchés nationaux et internationaux».

Et de rappeler que «le discours de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, du 18 mars 2003, a été visionnaire en prévoyant de «faire de l’espace méditerranéen un puissant levier pour le décollage et le développement national». Il a relevé par ailleurs que Nador, forte de ces projets prestigieux (port, aéroport, stations balnéaires célèbres…), deviendrait l’un des symboles de cette ambition royale pour un Maroc gagnant. «Le complexe industrialo-portuaire de Nador West Med, sur l’une des principales routes maritimes du monde, permettra de créer un nouveau hub logistique et industriel et d’inciter le développement économique et social de l’Oriental marocain. Parce que situé au cœur de flux commerciaux Est-Ouest et Nord-Sud, Nador West Med entraînera dans son sillage le développement des principales régions voisines : Fès-Meknès, Tanger-Tétouan-Al Hoceima… et au-delà», souligne-t-il.

Articles similaires

Culture

Villes intelligentes : Seconde édition du salon pédagogique, cette fois-ci à Agadir

Après Casablanca c’est au tour de la ville d’Agadir d’accueillir la seconde...

Culture

Elle présente ses œuvres pour la première fois au Maroc: L’artiste internationale Myam expose à l’espace «Cowork & Live»

L’espace «Cowork & Live», situé à Casablanca dédié à la synergie créative,...

Culture

«Perles d’Art» : Une exposition qui célèbre la créativité internationale

Prévue le 27 avril à la galerie «Living 4 Art» à Casablanca

Culture

La série américaine «Flight 103» sera tournée au Maroc

Le Maroc continue d’accueillir le tournage de grandes productions étrangères. Il accueille...