Quand le rock se mêle à la musique classique

Quand le rock se mêle à la musique classique

Un nouveau titre «Sahara Dialna» vient d’être lancé

«Sahara Dialna» (Sahara is ours ou le Sahara est à nous). Le nouveau single du groupe marocain de rock, Babel, est issu d’une collaboration avec l’éminent chef d’orchestre symphonique marocain Rachid Regragui. «C’est la première fois qu’un alliage inédit entre le style rock et la musique classique est fait», précise l’agent artistique, Mohamed Moufid Abba Sbai, qui en a eu l’idée avec le chef d’orchestre et le groupe à l’occasion de 46ème anniversaire de la Marche Verte. Et ce n’est pas tout ! «Nous avons choisi de lancer, dans un style moderne international, une oeuvre en anglais et darija pour être écoutée au Maroc et à l’étranger», ajoute le manager.

M. Sbai ne manque pas aussi de révéler que ce tube est conçu par amour au pays. «Le patriotisme coule dans nos veines. Nous espérons que la nouvelle génération aura cette fibre aussi», s’exprime-t-il. Pour lui, ce nouveau titre illustre parfaitement la possibilité de mélanger avec succès différents arts musicaux. Le tout en rappelant que le morceau est écrit par Yassin Ajebli et Amin Hamidache. Quant à la musique, elle est composée par Babel qui, désormais, gagne davantage en renommée sur la scène. Avec le manager, ce groupe a produit «Sahara Dialna» dont le vidéoclip est tourné par Samir Ikhioui. «Déjà, le titre est soutenu par l’Association Maroc Cultures, qui organise le célèbre festival «Mawazine»», poursuit l’agent artistique. C’est d’ailleurs cette association qui a révélé Babel à l’issue de la compétition Génération Mawazine en 2011.

Dès lors, le groupe, créé en 2007, a conçu en 2012 le morceau «Feels so right» en collaboration avec le groupe Rwapa Crew sur une production de la star RedOne. Depuis fin 2019, Babel poursuit ses activités. Ainsi, il a lancé deux nouvelles versions de cette oeuvre à succès. La première étant réalisée en collaboration avec le même manager et producteur, ainsi que Maestro Mix, un Dj producteur et post-producteur à l’international des musiques electro, house, dance entre autres. Quant à la deuxième, elle est marquée par un lancement en vidéoclip. En 2021, le groupe a lancé en anglais «It’s corrosion», qui est une suite de son single «Mankderch» (Je ne peux pas).

Outre ces oeuvres, le groupe, originaire de Mohammedia, a eu l’occasion de se produire sur différentes scènes au Maroc. Et bien que leurs morceaux soient en anglais, les artistes de ce groupe interprètent également des tubes en dialecte marocain. Cependant, le rock demeure leur point commun. C’est pourquoi ils tentent de l’allier à d’autres styles de musique en y introduisant une touche marocaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *