970x250

Questions à Masaharu Morimoto, chef japonais : «J’ai ma signature que je mets au centre de ma conception»

Questions à Masaharu Morimoto, chef japonais : «J’ai ma signature que je mets au centre de ma conception»

Fairmont Taghazout Bay  Montée en puissance du Resort et N°1 de la baie de Taghazout

Le chef japonais, Masaharu Morimoto, a offert du 13 au 15 mai une master class culinaire et des dîners festifs au Fairmont Taghazout Bay. L’occasion de déguster ses créations, d’apprendre la manière de bien rouler son sushi entre autres. Le tout sans manquer de le rencontrer pour un échange sur son ressenti d’être dans le Royaume voire dans le continent. Le chef, qui était dans le même hôtel lors de sa soirée d’ouverture, s’exprime sur les différences entre son menu au Fairmont Taghazout Bay et d’autres restaurants japonais, ainsi que sur ses inspirations.

ALM : Vous êtes au Fairmont Taghazout Bay pour une master class culinaire. Pourriez-vous nous dire quelle est la différence entre celui-ci et vos restaurants japonais?

Masaharu Morimoto : Je suis vraiment honoré d’être chez vous et en Afrique aussi. Je ressens que je suis dans le continent. J’éprouve également la proximité de l’Europe. La culture ici est aussi influencée par celle des Français, il n’y a que la Méditerranée qui nous sépare. De plus, j’apprécie le challenge que j’ai ici. Il y a beaucoup de cultures qui nous rapprochent de l’Europe et la Méditerranée comme l’Italie et la Turquie voire le Moyen-Orient. Tout cela me donne l’envie de challenger une nouvelle expérience au Maroc pour m’inspirer et faire quelque chose spécialement avec le Fairmont qui est assez connu internationalement. C’est honorable.

Qu’en est-il du menu de Fairmont Tagahzout Bay. Est-ce qu’il ressemble aux autres que vous avez dans d’autres restaurants?

Ils ne sont pas pareils parfaitement. J’ai ma signature que je mets au centre de ma conception. Mais il y a aussi la considération de la culture, des ingrédients locaux qui existent et la palette globale qui est disponible. Certainement il y aura des ingrédients qui ne sont pas ici au Maroc et qui doivent être ramenés du Japon. Quand je suis arrivé ici, je voulais voir en premier la culture locale, aller au port, je suis parti jusqu’à Essaouira pour voir le souk, je voulais rencontrer les pêcheurs, les gens des montagnes qui produisent les légumes, je suis parti à Agadir et Imsouane pour des dégustations et faire des recherches sur les produits.

Est-ce que vos créations sont personnelles ou inspirées ?

En fait je suis inspiré d’autres cultures. Il est vrai que, comme je le pense, les n o u v e l l e s choses sont bonnes, mais je dois toujours être la même personne tout le temps parce que j’ai des craintes par rapport à cela.

La montée en puissance du Fairmont Taghazout Bay se poursuit. L’hôtel de luxe est parvenu en un court laps de temps à multiplier les victoires. La dernière en date concerne son intégration à la «Host List 2022» des meilleures nouvelles ouvertures d’hôtels dans le monde. Le classement établi périodiquement par le prestigieux magazine «Condé Nast Traveller» ne comporte pas moins de 96 établissements sur les 5 continents. Une liste où figure fièrement désormais le Fairmont Taghazout Bay. Il s’agit d’une performance importante pour un établissement hôtelier au Maroc puisqu’à peine cinq établissements hôteliers en Afrique font partie de cette liste. Ces résultats ont été rendus possibles grâce aux investissements consentis au cours des dernières années. Des investissements qui se poursuivent aujourd’hui encore. En effet, l’établissement vient d’attirer la marque japonaise Morimoto à Taghazout. Il faut dire que l’implantation de la cuisine japonaise dans cet hôtel de luxe va attirer une clientèle en quête de raffinement. En effet, les plats japonais sont devenus très populaires et appréciés dans le monde entier avec une grande demande, et un engouement grandissant d’une clientèle haut de gamme à la recherche d’une restauration raffinée et healthy. In fine, Fairmont Taghazout Bay devient la première terre africaine à abriter ce restaurant japonais

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.