Rachid Mohamed Ali en pleine préparation de la musique d’un nouveau feuilleton arabe

Rachid Mohamed Ali en pleine préparation de la musique  d’un nouveau feuilleton arabe

L’arrangeur marocain Rachid Mohamed Ali prépare «la musique d’un feuilleton arabe». L’annonce est faite par l’artiste qui qualifie cette œuvre de «grosse» production tout en espérant que «le public l’appréciera».

Et ce n’est pas tout ! Il vient de collaborer avec des artistes dont il ne dévoile pas le nom. «Ces œuvres seront de sortie bientôt», précise-t-il. Rachid Mohamed Ali, qui s’exprimait lors de l’émission «Hal Tajroue» (Oseriez-vous ?!) animée par l’artiste marocaine Rajae Ksabni, ne manque pas de révéler l’ambition qu’il avait d’arranger le single «On the floor» (Par terre) des stars Jennifer Lopez et Pitbull. Quant à son expérience dans l’émission «Coke studio», l’arrangeur marocain indique qu’elle a «marqué» son parcours «malgré la difficulté de certaines chansons». Par l’occasion, il se félicite des «bons échos» de ses œuvres avec des artistes marocains et arabes. Pour lui, chaque collaboration est une valeur ajoutée. Entre autres, il a arrangé les tubes des stars Asma Lemnawer, Hatim Ammor, Saad Lamjarred et Belkis qui ont été appréciés par les publics marocain et arabe. Cependant, la diva Samira Said demeure la meilleure dans le monde arabe et Saad Lamjerred est la star qui a donné une grande renommée à la chanson marocaine dans les pays arabes au sens de l’arrangeur qui estime également que «la chanson marocaine est sur la bonne voie». «Des artistes arabes tendent à interpréter ce genre de tubes de par la diversité qui marque le patrimoine musical marocain, notamment la musique andalouse, amazighe et hassanie, etc.», enchaîne-t-il.

A propos de sa passion pour la musique outre le sport, elle remonte à son adolescence. D’ailleurs, il avait une prédilection pour le piano keyboard. «Une personne appelée Awad Belefkih m’a encouragé à intégrer le domaine de la musique et m’a même montré mon orientation musicale», avance-t-il. Quant à ses artistes marocains préférés, lors de cette phase de sa vie, il rappelle avoir apprécié écouter la musique des frères Bouchnak et du groupe Aflak, ainsi que les chansons d’Oum Kaltoum, Abdelhalim Hafez et Amr Diab. Mieux encore, le musicien marocain, qui aspire à concevoir des arrangements pour Houssein El Jasmi dont il apprécie la voix et les œuvres, indique avoir participé à une action associative avec les artistes El Bachir Abdou et Latifa Raafat. «L’idée consiste à consacrer une chambre à la musique pour les patients dans chaque hôpital. Cette expérience, qui a commencé dans l’hôpital d’enfants Avicenne à Rabat, était formidable à mes yeux», exalte l’arrangeur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *