Restauration de la mosaïque de Volubilis : Les Etats-Unis accordent 1,7 MDH à l’ONG Ifkar

Restauration de la mosaïque de Volubilis : Les Etats-Unis accordent 1,7 MDH à l’ONG Ifkar

Dans le cadre du Fonds des ambassadeurs pour la préservation de la culture

Le département d’État américain octroie une subvention de 190.000 $ (environs 1,7 million de dirhams) à l’Association Ifker pour l’éducation environnementale et le développement durable, pour la restauration de la mosaïque de Volubilis. «Cette subvention soutient un projet communautaire de conservation et de restauration d’une collection de mosaïques à Volubilis. Site archéologique le plus grand et le plus célèbre du Maroc, désigné site du patrimoine mondial par l’Unesco en 1997, Volubilis abrite des dizaines de panneaux de mosaïque uniques», indique un communiqué publié par l’ambassade américaine à Rabat.

A cet effet, l’Association Ifker, une ONG marocaine basée dans la région de Fès-Meknès, restaurera les mosaïques et les présentera au public, dans le cadre du Fonds des ambassadeurs pour la préservation de la culture, un programme du Département d’État géré au Maroc par l’ambassade des États-Unis à Rabat. D’après la même source, «l’Association organisera également des programmes d’éducation et de sensibilisation soulignant leur importance pour le patrimoine culturel marocain.

Le projet s’appuiera sur le partenariat existant entre Ifker et le Getty Conservation Institute des États-Unis, qui fournira une expertise technique et une formation». Avec cette subvention, le Département d’État a accordé plus d’un million de dollars au cours des 20 dernières années à 12 organisations au Maroc qui œuvrent à la préservation d’importants sites du patrimoine culturel. «Volubilis est le joyau de la couronne des sites du patrimoine marocain, et nous sommes fiers de nous associer à l’association Ifker, au Getty Conservation Institute et au ministère de la culture pour aider à restaurer ces mosaïques historiques et soutenir la formation professionnelle, ainsi que des programmes d’éducation et de sensibilisation pour la communauté locale», a déclaré à ce sujet Lawrence Randolph, chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis.
«Alors que nous célébrons cette année le bicentenaire de la Légation de Tanger, notre première mission diplomatique au Maroc et 200 ans d’amitié entre les États-Unis et le Maroc, le projet Volubilis est un autre excellent exemple de nos liens culturels forts», a-t-il affirmé.

Dans ce sens, Ifker impliquera les jeunes et les travailleurs de la communauté locale dans le processus de restauration en leur fournissant une formation professionnelle destinée à créer des moyens de subsistance dans la préservation historique et le tourisme. Une exposition des mosaïques restaurées attirera les visiteurs marocains et internationaux à Volubilis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *