Rhany Kabbadj incarne avec humour sa famille et… Elvis Presley !

Rhany Kabbadj incarne avec humour sa famille  et… Elvis Presley !

Dans son 2ème stand-up musical

Un nouveau stand-up musical de Rhany Kabbadj. Intitulée «La Familia», cette œuvre est, selon l’artiste, «une comédie hilarante». Il y incarne, tel qu’il le précise, plusieurs personnages connus allant de Elvis Presley, chanteur préféré de l’interprète et humoriste marocain, aux membres de sa famille. «C’est l’histoire de plusieurs personnes qui vivent dans un seul corps. Un voyage au sein de cette famille incroyable», exalte Rhany qui partage des histoires vécues «à dormir debout» !. Lors de son spectacle, il interprétera, comme il l’annonce, des chansons live d’Elvis Presley et d’autres «inédites voire pour la première fois écrites par Pierre Palmade». Quant au show, il est coécrit et mis en scène par Saif Settif en collaboration avec François Bataille et Germain Attia.

Pour l’heure, le chanteur marocain prévoit d’animer son spectacle, dont il a déjà partagé le teaser sur sa page officielle Instagram, le 16 octobre prochain, à la salle des fêtes, Atrium Rueil-Malmaison, en France. Outre ce stand-up, l’artiste a présenté un autre intitulé «Bl’vitamine» mis en scène par Abdelali Lamhar. Un spectacle relatant son parcours artistique marqué par des tournées et des rencontres avec d’autres artistes. Ce one-man-show, qui a d’ailleurs raflé un succès, a permis de découvrir le musicien à la facette cachée d’humoriste. Une œuvre également jalonnée par l’interprétation de différents singles de l’artiste dont «Bladi Lghalia» et «Mamia», ainsi que l’évocation de La Havane. Un pays qui a fort marqué la carrière du chanteur qui le cite à plusieurs occasions. Ce stand-up musical, au cours duquel Rhany raconte aussi sa vie privée avec dérision en remontant à la mort de son père, a la particularité d’être présenté avec une valeur ajoutée à Rabat. «Dans l’histoire sur mon père, j’ai compris dans l’attitude des Casablancais qu’ils voulaient en savoir plus», indiquait l’artiste à ALM en prélude à ce show à Rabat. C’est pourquoi il a ajouté dans «Bl’vitamine» à la capitale, une ou deux anecdotes sur son père. «Ce spectacle est une thérapie que je n’ai jamais pu faire !», révélait-il.

Quant à son âme de comédien, il l’a depuis belle lurette. «Lorsque je partais chez des amis, on me réclamait surtout des blagues», se remémore Rhany, habitué à chanter depuis une trentaine d’années, qui reconnaît également avoir eu du mal à abonder dans le sens de la comédie. «J’avais peur que cela enlève quelque chose à la musique. Maintenant c’est ma carrière de musicien, qui ne va pas changer, qui m’a aidé à ouvrir des portes», affirmait-il.

Pour rappel, le chanteur a, après ce stand-up musical, lancé, entre-temps, d’autres œuvres. C’est le cas du vidéoclip intitulé «El Cuarto De Tula». D’après lui, «ce produit est un alliage entre des photos prises à Cuba en 1999 et un live tourné en 2018 lors du festival Alegria à Chefchaouen». Des images «exclusives», qui reproduisent, pour la première fois, l’interprétation de la même œuvre dans deux espaces différents. D’ailleurs, le teaser du nouveau clip laisse voir des scènes au studio «Egrem La Havane» à la fin des années 90 et d’autres dans le festival marocain. «J’ai eu la chance que le tournage ait eu lieu avec une très bonne qualité et avec le public. Il est réel et spontané. Le tout dans une belle ambiance révélant des sentiments sincères et leur impact», précise le chanteur, qui interprète dans cette œuvre des paroles en espagnol, langue officielle de Cuba.

Outre «El Cuarto De Tula», il a déjà interprété le single «Un mot de toi» en version cubaine. Entre-temps, il a lancé des singles comme «Jabni Mjiba» et «Ma Menouch». Des tubes toujours à succès.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *