Accueil Culture Sabrina Belfkih lance «Hbibi Nta» ce vendredi
Culture

Sabrina Belfkih lance «Hbibi Nta» ce vendredi

Environ deux mois après son premier single, la jeune chanteuse marocaine Sabrina Belfkih lancera ce vendredi son nouveau tube appelé «Hbibi Nta». Une œuvre qu’elle vient de tourner en vidéoclip. En voici les détails donnés par l’artiste.

 

Après son tout premier single «Ha Mama», la jeune chanteuse marocaine Sabrina Belfkih s’apprête à lancer, ce vendredi, son deuxième et nouveau morceau «Hbibi Nta» (Tu es mon amour). Une œuvre dont elle fait l’annonce elle-même en précisant s’entourer, dans ce sens, d’une «élite» de la scène artistique. Dans les détails, elle y traite avec l’auteur de paroles Mohamed El Maghribi et le compositeur Mehdi Mouzaïne ainsi que l’arrangeur Madara. Pour le tournage de son vidéoclip, elle choisit de collaborer encore une fois avec Hamza El Yemlahi, également réalisateur de «Ha Mama».
A propos de «Hbibi Nta», elle indique que ce tube raconte «une histoire d’amour réussie marquée par la bravoure et couronnée par un mariage et la création d’une famille».

Ce tube raconte «une histoire d’amour réussie marquée par la bravoure et couronnée par un mariage et la création d’une famille».

Sur sa page Instagram, elle partage des photos de son clip tourné dans un hôtel de renom. «Une nouvelle séquence de la prochaine œuvre artistique. Soyez dans l’attente», commente-t-elle sur le même réseau social.
Et ce n’est pas tout ! L’artiste tangéroise, née en 1991 et basée en Espagne, prépare d’autres œuvres. «J’espère que celles-ci auront du succès et seront appréciées», tient-elle à indiquer.
Déjà «Ha Mama » est un succès pour elle. Il l’est de par le nombre de «deux millions de vues» qu’il récolte, d’après elle, «en moins d’une semaine» après son lancement sur sa chaîne officielle YouTube.
Pour sa première œuvre, l’artiste fait le choix de collaborer avec Khalid Salam pour la conception de paroles qui en est également le compositeur pour un arrangement de Mohamed El Ftouh. Quant au vidéoclip, il est réalisé par Hamza El Yamlahi. A propos de ces scènes, elle révèle: «Le clip est tourné d’une nouvelle et différente façon pour remonter avec le téléspectateur marocain au temps de la simplicité et du bel amour». Le tout en rappelant que cette œuvre a même eu un grand nombre de vues quelques heures après sa sortie. Pour elle, cette réalisation a eu l’appréciation du public et des fans. D’ailleurs, le mélomane y apprécie également les moments de convivialité familiale au fil des séquences.
Outre «Ha Mama», l’artiste a, à son compteur, des reprises comme «Ma Thasebnich» (Ne me demande pas de compte à rendre) de son interprète égyptienne initiale fort appréciée dans le monde arabe Cherine Abdel Wahab. C’est d’ailleurs cette reprise qui a contribué à la renommée de la jeune artiste. Un cover que l’interprète marocaine partage avec Hakim Ryamne pour rassembler ensemble 200.000 vues après sa reprise de «Moul Koutchi» (Le cavalier) qui a également obtenu 450.000 vues en deux jours. Elle fait également les reprises de singles raï comme «Rouhi nthasbou» (Va qu’on règle nos comptes) de Cheb Bilal qui avoisine 500.000 vues, «Rouhi w nsayni» (va-t’en et oublie-moi) qui a dépassé aussi 500.000 vues, «Wach teswa denia» (La vie n’est que dalle) de Cheb Akil qui a dépassé 300.000 vues, ainsi que «Wana nebghiha gaâ wachkayen» (Je l’aime et alors).

C’est le titre de la boite
Une artiste qui ressemble à la diva Latifa Raafat ?

Similitudes:  Au-delà de ses œuvres, la chanteuse, dont le premier tube respecte le patrimoine marocain, est qualifiée par son public d’artiste qui ressemble à la diva marocaine. Latifa Raafat. C’est du moins ce qu’il pense. En tout cas, la jeune artiste manifeste d’ailleurs une appréciation à l’égard de la chanteuse. Dans son quotidien, Sabrina est également connue pour sa passion pour le sport, notamment le football. D’ailleurs, elle affiche sa joie après la victoire marocaine au Mondial 2022 du Qatar. En tout, l’artiste, qui varie les penchants en tant qu’interprète, fraie son chemin doucement mais sûrement. Après avoir démarré sa carrière artistique, elle commence à lancer ses propres œuvres. D’autres projets viendront certainement dans l’avenir. De quoi gagner davantage en renommée et graver son nom sur la scène artistique marquée constamment par une rude concurrence. En continuant à sortir de nouveaux morceaux, elle y arrivera certainement.

Articles similaires

Brahim Alaoui au Comptoir des Mines de Marrakech

Vernissage : L’artiste-peintre marocain Brahim Alaoui exposera dès le 10 février ses...

Le 21ème FICAM expose Sofia El Khyari

Exposition : Le 21ème Festival international de cinéma d’animation (FICAM) continue à...

Mondialito : Plus d’un million de vues pour «Welcome to Morocco»

Classé numéro 1 des tendances au Maroc

Adieu Mohamed El Ghaoui, l’ARTISTE généreux

Considéré comme l’un des pionniers de la chanson marocaine, Mohamed El Ghaoui...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus