Accueil Culture Sami Saïd chante les succès successifs des Lions de l’Atlas «Allez Ya Oussoud» pour enthousiasmer l’équipe
Culture

Sami Saïd chante les succès successifs des Lions de l’Atlas «Allez Ya Oussoud» pour enthousiasmer l’équipe

Tout comme d’autres artistes qui supportent le Onze national au Mondial de Qatar, le jeune chanteur marocain, Sami Saïd, vient de lancer son nouveau single intitulé «Allez Ya Oussoud» (Allez les Lions). «Une chanson d’encouragement de l’équipe nationale marocaine», indique-t-il sur YouTube en datant son œuvre de l’année 2022. Dans le vidéoclip de cette œuvre, c’est une ambiance de liesse, dans les stades de football et les artères publiques, qui défile tout au long des quatre minutes du morceau. En médaillon, l’artiste interprète, dans son studio contrairement à son œuvre sur le même thème en 2018, «Allez Ya Oussoud» dont les paroles sont conçues par Mustapha Benzattat pour une composition et un arrangement de Fouad Khodri.

Outre «Allez Ya Oussoud» (Allez les lions), Sami Saïd a au compteur d’autres. C’est le cas de «Forsa w monassaba» (Une chance et une occasion). Un tube composé, en 2021, par Zakaria Bikcha sur des paroles conçues par Ikram Hakok. Quant à l’arrangement et au mastering, ils sont réalisés par Fouad Khodri et Hamza El Ghazi au moment où l’enregistrement de cette œuvre, lancée sur d’autres plates-formes comme Anghami et produite par le chanteur, est réalisé au studio K.F.
En 2020, il sort «Ya rabbi jit andek» (Oh mon Dieu, je me suis dirigé vers Toi) et bien d’autres œuvres. Dans la même année, il reprend, pendant le confinement, le poème «Mawtini» (Ma patrie) en version marocaine. Comme il l’indique sur Instagram, «Mawtini est un poème national populaire écrit par le poète palestinien Ibrahim Toukane et composé par le Libanais Mohamed Flifel en 1934».
Cette année, il lance en Ramadan 2022 le cover de la célèbre chanson «Talaâ El Badru Alayna» (La pleine lune s’est levée sur nous). Sa reprise est de sortie en vidéo, sur YouTube, mettant en scène l’artiste dans son studio derrière un micro tout en jouant à l’orgue. «J’espère que vous l’apprécierez», s’exprime-t-il sur sa page officielle dans le réseau social Instagram, à l’adresse des mélomanes après le lancement de cette reprise dont il conçoit également l’arrangement. Le tout sous la supervision artistique de Fouad Khodri. Aux côtés de ce titre, le chanteur, né à Marrakech et ayant démarré son parcours artistique par des études académiques en musique, lance, en 2015, le tube «C’est pas facile» et «Dima Hader» (Toujours présent).
Et ce n’est pas tout ! En 2020, il est invité à un show international virtuel le temps d’un concert de musique arabe avec des musiciens de trois pays. Il reprend également «Yamma Moyail el hawa» à l’occasion de la journée internationale de la solidarité avec le peuple palestinien. Il participe aussi à plusieurs festivals nationaux et internationaux. En 2014, l’artiste, qui est aussi connu pour la reprise de fameux morceaux arabes comme «Tallou hababna tallou» (Faites signe nos chers» de la star Ouadie Essafi, enregistre son premier album sous forme de soirée en live dans laquelle il a repris de célèbres œuvres marocaines à l’instar de «Ya (Oh) Marrakech», «Ahwak» (Je t’aime) et «Bent Lemdina» (Citadine). Des œuvres fort appréciées par les Marocains. L’empreinte de cet artiste donnera visiblement envie aux mélomanes de le découvrir davantage.
En lançant son dernier single, il abonde dans le sens de la joie générale.

Dans le vidéoclip de cette œuvre, c’est une ambiance de liesse, dans les stades de football et les artères publiques, qui défile tout au long des quatre minutes du morceau.

Articles similaires

Brahim Alaoui au Comptoir des Mines de Marrakech

Vernissage : L’artiste-peintre marocain Brahim Alaoui exposera dès le 10 février ses...

Le 21ème FICAM expose Sofia El Khyari

Exposition : Le 21ème Festival international de cinéma d’animation (FICAM) continue à...

Mondialito : Plus d’un million de vues pour «Welcome to Morocco»

Classé numéro 1 des tendances au Maroc

Adieu Mohamed El Ghaoui, l’ARTISTE généreux

Considéré comme l’un des pionniers de la chanson marocaine, Mohamed El Ghaoui...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus