970x250

Soufiane Bougrine trempe son pinceau dans la bonne cause pour le cancer en Espagne

Soufiane Bougrine trempe son pinceau dans la bonne cause pour le cancer en Espagne

Il n’a jamais exposé au Maroc

Généreux. Le jeune artiste-peintre marocain Soufiane Bougrine offre une œuvre le temps d’une enchère publique prévue, le 6 août, à des fins caritatives pour l’association «Contre le cancer» à Marbella en Espagne où il est installé. «Je participe à cet événement qui sera marqué par la présence du maire de Marbella, de l’ex-Premier ministre, José Maria Aznar, d’artistes et d’hommes d’affaires entre autres», précise le philanthrope lors d’un échange téléphonique qui a déjà fait ce don pour cette structure et d’autres.
Quant à la toile, dont cet artiste qui se prend pour un «autodidacte» fera don, laisse voir un cubisme mêlé à d’autres styles dont celui abstrait. Mieux encore, son art se distingue par des œuvres sur des instruments de musique à l’instar de la guitare.

De son côté, l’association espagnole contre le cancer, présidée par Santiago Gómez-Villares Pérez-Muñoz, indique : «Cette vente publique aux enchères sera organisée pour lever des fonds via la vente de plusieurs œuvres et collections dont celle de l’artiste marocain basé à Malaga».
Outre son geste, Soufiane, âgé de 37 ans et passionné pour l’art depuis son enfance, prépare, tel qu’il l’annonce, une «belle» exposition pour «fin août» à Malaga. «J’y ai déjà exposé», poursuit-il en énumérant d’autres pays et villes. Ainsi, il cite la France, Bruxelles, Grenade, Dubaï, l’Italie, Marbella et Madrid. «Mais je n’ai jamais exposé au Maroc», avance l’artiste d’origine tangéroise, également ami à des stars dont le chanteur Saad Lamjarred qui l’appuie constamment.

Récemment, il a organisé une exposition appelée «Déguster le cocktail» et marquée par une empreinte marocaine et orientale à la fois. Le tout plein de couleurs.
De plus, il a offert une de ses œuvres à l’actrice défunte Rajae El Jaddaoui en hommage à son parcours lors d’un événement organisé à Madrid pour célébrer le caftan marocain et les femmes créatrices arabes.
En outre, il a fait des actes philanthropiques non seulement à l’égard de personnes souffrant de cancer mais aussi celles à besoins spécifiques.
Aussi, l’ambassade marocaine en Espagne a invité cet artiste à se produire dans une exposition dédiée à trois générations d’artistes.
En participant à de tels événements et en multipliant les donations, Soufiane illustre la générosité des artistes marocains et contribue à la bonne promotion de notre art à l’étranger. Une fierté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.