Accueil Culture «Star Stars in The Place» fait son grand retour à Marrakech
Culture

«Star Stars in The Place» fait son grand retour à Marrakech

Il réunit Gims, Dadju, Nej, Naps, Rym, Black… et autres

Le méga-concert international, initié par Gims, «Star Stars in The Place», fera son grand retour le jeudi 29 décembre 2022, à la place mythique de Jemaa El Fna, à Marrakech. Selon les organisateurs, cette édition 2022 connaîtra la participation des stars comme Gims, Dadju, Nej, Naps, Rym, Black M, Linh, Eva, Grini et Camélia Jordana. «Le choix de ce plateau artistique éclectique n’est pas fortuit. Amis de la star Gims, les artistes invités sont très suivis et appréciés notamment par le jeune public marocain. Ils font exploser les compteurs avec des tubes aux millions de vues sur les réseaux sociaux», indique le comité d’organisation. Parmi les nouveautés de l’édition 2022, l’aménagement d’un village premium et d’une zone VIP. Au menu, un programme riche et varié animé par les partenaires de l’événement.

«Aujourd’hui, Stars in the Place est une marque bien établie et fédératrice. Le méga-concert au standing international étant le cœur de la promesse, l’ambition est de faire évoluer et consolider l’offre à travers une série d’initiatives à forte valeur ajoutée. L’objectif étant d’offrir la meilleure expérience possible à un public avide de nouveautés», a déclaré Houda El Khatib, directrice exécutive au sein du comité d’organisation de «Stars in The Place». Lancé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce méga-concert international est offert gracieusement au grand public par Lamalif Group.

Articles similaires

Khadija Assad, une étoile s’est éteinte

La star emblématique de la télévision et du cinéma marocain, Khadija Assad,...

Une fondation dédiée pour Casablanca et le Maroc

Une nouvelle fondation du patrimoine musical marocain voit le jour. Elle rassemble...

Fatima Amahzoune publie un nouveau livre

« Moha Ou Hammou Zayani Amahzoune, la saga d’un grand guerrier (1857-1921)»...

«Le concept de Factory est différent d’une galerie classique»

L’artiste-peintre tangéroise Najoua El Hitmi parle de son nouvel espace/atelier factory qu’elle...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie