Syan Luka, un acteur autodidacte et accompli

Syan Luka, un acteur autodidacte et accompli

L’artiste franco-marocain se fraie un chemin doucement mais sûrement

Le grand public le connaît pour avoir fait le bonheur de la série à succès «Guyane» de Canal Plus. Il y campe le rôle d’un Brésilien, un personnage qui l’oblige à apprendre le portugais brésilien. Un apprentissage qui vaut la peine.

Le jeune acteur franco-marocain Syan Luka, de son vrai nom  Soufiane Ait, vient de terminer le tournage d’un long-métrage français avec Aline Bendahar. Une œuvre dans laquelle il se produit après avoir séduit dans la série «Guyane» de Canal Plus. Une performance qu’il suit d’une autre sur les planches avec «J’appelle mes frères» de Jonas Hassen Khemiri, également Obie Award Winner.

En se produisant dans le nouveau long-métrage sur le grand écran, le jeune artiste, Syan Luka, qui semble charismatique, prouve être «passionné et téméraire» comme il se qualifie. C’est donc une étoile montante marocaine bien qu’elle se fraie son chemin doucement mais sûrement.

Déjà, le grand public le connaît pour avoir fait le bonheur de la série à succès «Guyane» de Canal Plus. Il y campe le rôle d’un Brésilien, un personnage qui l’oblige à apprendre le portugais brésilien. Un apprentissage qui vaut la peine. Un défi qu’il relève haut la main puisque l’acteur aime jouer dangereusement et viscéralement. Un trait de caractère qu’il doit à une enfance pas des plus faciles. «Je venais de quitter le Sahara et d’arriver en France. Je ne parlais pas encore le français. Il y avait une collection de cassettes VHS dans la maison où je vivais. Cela a été mon premier contact avec l’image. J’étais littéralement hypnotisé. Comme j’étais limité par la langue, j’étais alerte et réceptif à tout ce que les films offraient, au-delà des mots : ce que la mise en scène laissait deviner, ce que la musique racontait», confie l’acteur qui dit avoir quitté sa Zagora natale à cause d’un problème de santé.

Pour apprendre la langue française, il ne faisait que mémoriser les répliques de Walt Disney. Il a commencé à travailler très tôt. Il s’est inscrit à Paris aux auditions d’un professeur réputé qui avait découvert les vétérans du cinéma et de l’art dans l’Hexagone à l’instar de Gérard Depardieu, Isabelle Huppert, Fabrice Lucchini et Daniel Auteuil. 

Pour l’heure, le jeune acteur, qui vient de terminer la pièce de théâtre de Jonas Hassen Khemiri, attend la sortie du long-métrage français dont le lancement est prévu en fin d’année. Une sortie qu’il doit attendre sur des charbons ardents. Et ce n’est pas tout. Syan Luka travaille également sur un roman qu’il compte sortir au courant de cette année. De quoi se forger une carrière d’artiste polyvalent, autodidacte et accompli dont les ambitions semblent être sans limites.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *