Tahar El Qor : «Cette édition intervient dans un contexte de reprise de la vie culturelle»

Tahar El Qor : «Cette édition intervient dans un contexte de reprise de la vie culturelle»

Tahar El Qor, directeur général du 14ème Festival international du théâtre universitaire de Tanger

Dans cet entretien, Tahar El Qor parle de l’apport de cet événement en matière de promotion de l’art théâtral et de la vie culturelle à Tanger en particulier et au Maroc en général.

ALM : Après le report en 2020 du FITUT, pourriez-vous nous parler du retour de cet événement et sa programmation pour cette rentrée culturelle ?
Tahar El Qor : Cette édition intervient dans un contexte un peu difficile et spécial lié à la pandémie de Covid-19 mais de reprise de la vie culturelle au Maroc. Nous avons essayé après un arrêt momentané d’une année de nous lancer dans cette expérience et ce n’était pas facile.
Nous avons pu surmonter des difficultés de financement et de salles entre autres. Nous avons eu la chance encore cette année que cet événement se déroule sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et de bénéficier de l’appui de l’Université Abdelmalek Essaâdi, l’Ecole nationale de commerce et de gestion de Tanger (ENCGT), la wilaya et nos partenaires. Le 14ème FITUT est en fait une occasion de renouer avec cette ambiance pleine d’émotion et d’amour pour le théâtre dans le strict respect des règles sanitaires en vigueur et par les deux techniques du mix présentiel et distanciel.

Est-ce que cette période de pandémie a influencé sur la programmation du festival ?
Le choix du thème «Ravivons la flamme du théâtre» du 14ème FITUT correspond parfaitement à la situation actuelle et cette période de relance du théâtre et de la vie culturelle. Nous avons essayé de présenter une programmation variée et avec la participation des troupes venues des pays arabes comme l’Egypte, l’Arabie saoudite, la Palestine, la Jordanie, le Koweït et le Maroc, de ceux de l’Europe comme l’Italie et la Lituanie et de l’Asie comme la Chine. Nous avons eu cette année beaucoup de contraintes concernant la gestion des salles avec la distanciation physique, le port du masque, pass sanitaire,… Nous avons transporté une partie de l’événement dans des salles à Tétouan et M’diq.

Qu’est-ce qui distingue la programmation de cette édition ?
Ce 14ème FITUT connaît la présentation des pièces du théâtre traitant des différents sujets et permettant de découvrir d’autres cultures avec un jury composé du poète et dramaturge Said Abernous, l’actrice Farah El Fassi, l’actrice Hind Saadidi, l’acteur Abdellah Didane, Ahmed Dafri, professeur de médias et communication, journaliste-écrivain et critique, et Amine Nassour, acteur, réalisateur et professeur d’éducation artistique. Nous avons choisi cette année de rendre hommage à l’artiste Safia Ziani, du fait qu’elle est l’une des premières femmes ayant pris le flambeau du théâtre et a contribué ainsi à la promotion de cet art au Maroc. Son parcours est plein de réalisations et de succès dans les domaines du théâtre et du cinéma. Nous avons décidé d’honorer également Mustapha Haouchine, qui a pu se distinguer par ses rôles dans plusieurs pièces et garder son empreinte dans la promotion du théâtre à Tanger. Il fait partie des grands artistes qui n’ont pas eu la chance qu’ils méritent. La programmation de cette édition est également marquée par l’organisation d’une table ronde dont le thème porte sur le rôle de l’art dans le système de bachelor et avec la participation d’une pléiade de professeurs et des spécialistes dans le domaine.

Pourriez-vous nous expliquer le secret de la réussite et la longévité de ce festival ?
Avec son arrêt momentané en 2020, le festival est à sa 15ème année, c’est toute une vie pleine d’émotions, de surprises, de découvertes et d’amour pour le théâtre. La réussite de cet événement est tout simplement due à l’engagement, à l’abnégation et la continuité dans le même souffle du FITUT. L’objectif est de l’institutionnaliser comme lieu de rencontre et d’échange sur l’art du théâtre et faire découvrit ce monde magique du théâtre aux étudiants, dont les nouveaux arrivants, aux préparatifs et à la tenue de cet événement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *