Culture

Tanger à l’heure du cinéma marocain

© D.R

La compétition s’annonce serrée pour les quatre catégories de films, le long-métrage et le court-métrage de fiction, le documentaire ainsi que le film d’école, programmés pour la première fois dans le cadre de cet événement cinématographique.

Lancé en grande pompe vendredi 27 octobre au site historique Borj Dar El Baroud, le vingt-troisième Festival national du film (FNF) de Tanger se poursuit jusqu’au 4 novembre avec de grandes nouveautés à travers un programme riche et varié tout en maintenant son objectif principal de contribuer au rayonnement du cinéma national. Cet événement cinématographique, qui continue de s’imposer dans l’agenda culturel aux niveaux régional et national, intervient «dans le cadre de l’engagement du ministère à accompagner cette dynamique, afin de répondre aux aspirations des artistes marocains», a affirmé Mohamed Mehdi Bensaid, ministre de la jeunesse, de la culture et de la communication, lors de la cérémonie d’ouverture officielle de ce vingt-troisième festival.

L’intervenant a tenu à rappeler la volonté du Royaume à promouvoir le 7ème art marocain à travers l’ambitieux projet de 150 salles de cinéma, dont le lancement de la première phase est prévu le 15 novembre prochain. Ce qui permet de «démocratiser l’accès au marché cinématographique en rapprochant ainsi le 7ème art du grand public», a souligné M. Bensaid.

Pour faire découvrir au public l’évolution du cinéma marocain, les organisateurs ont choisi comme film d’ouverture «Soleil du Printemps» (1969) de Latif Lahlou, dont un vibrant hommage lui a été rendu lors de cette soirée inaugurale, et ce en signe de reconnaissance pour son rôle comme l’un des piliers du 7ème art au Maroc. En noir et blanc, ce film, qui venait de bénéficier à l’initiative du Centre cinématographique marocain (CCM) d’une opération de restauration et numérisation traite de l’un des problèmes sociaux à travers l’histoire d’un fonctionnaire d’origine paysanne, qui a du mal à s’intégrer et s’adapter à sa nouvelle vie à Casablanca. En plus de de Latif Lahlou, cette cérémonie officielle a été marquée par l’hommage rendu à Fatema Loukili, journaliste, scénariste et comédienne, Abdelkader Lagtaa, réalisateur et scénariste pour leur contribution au développement du paysage cinématographique au Maroc.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce vingt-troisième festival se distingue comme à son habitude par la projection des films en compétition, dont celle des longs-métrages de fiction produits durant 2022-2023. Parmi lesquels, il y a lieu de citer «Coup de tampon» de Rachid El Ouali, «Abdelinho» de Hicham Ayouch, «Al di là» de Othman Naciri, «Hamida Ejayeh» de Mostafa Derkaoui, «Jalaldine» de Hassan Benjelloun, «Jours d’été» de Faouzi Bensaidi, «Le bleu du caftan» de Maryam Touzani, «Le verre de l’amitié» de Naoufal Beraoui, «L’esclave » d’Abdelilah El Jaouhary, «Mon père n’est pas mort» d’Adil El Fadili et «Queens» de Yasmine Benkiran. Et comme le veut la tradition, cette soirée, a connu la présentation des membres du jury des trois catégories de films en compétition, dont celui du long-métrage, présidé par Souad Lamriki, productrice et constitué, notamment Souad Houssein, fondatrice djiboutienne de l’Observatoire panafricain audiovisuel et cinéma, Maria Daif, journaliste et critique cinéma, la comédienne Zahia Zahiri, Hammadi Gueroum, universitaire et critique cinéma, le réalisateur et scénariste Mohcine Besri et le comédien Malik Akhmiss.

Rappelons que le jury des trois autres catégories de films en compétition, à savoir le court-métrage de fiction, le documentaire et le « film d’écoles » (programmés pour la première fois dans le cadre du vingt-troisième du FNF, sont présidés respectivement par Rita El Quessar, scénariste et réalisatrice, Ali Essafi, scénariste et producteur et Nour-Eddine Lakhmari réalisateur, scénariste et producteur.

Articles similaires

Culture

Elle a remporté le concours Miss AI aux World AI Creator Awards: KENZA LAYLI, PREMIÈRE INFLUENCEUSE IA MAROCAINE

Kenza Layli a marqué l’histoire en remportant le prestigieux titre de Miss...

Culture

«NOSTALGIA, LES ÉMOTIONS D’ANTAN» DE RETOUR AU CHELLAH

Le coup d’envoi de la deuxième édition du programme culturel «Nostalgia, les...

Culture

Maysae Maghrebi présidente du jury / MARRAKECH SHORT FILM FESTIVAL : LE QATAR INVITÉ D’HONNEUR DE LA 4ÈME ÉDITION

Manifestation cinématographique La 4ème édition de Marrakech Short Film Festival aura lieu...

Culture

12ème Festival Alegria de Chefchaouen : Plusieurs artistes au programme

«Le Rabab d’Or» sera attribué à la chanteuse libanaise Oumaima El Khalil