Tanger accélère la rénovation de son patrimoine historique

Tanger accélère la rénovation de son patrimoine historique

Dans le cadre de grands projets et programmes royaux visant la préservation de ce patrimoine

Malgré la pandémie de Covid-19, Tanger a réussi à poursuivre ses engagements et ses projets de restauration et de rénovation de ses monuments intra et extra-muros visant à mettre en valeur ses richesses culturelles et sa mémoire en tant que ville mythique. C’est ce qui ressort d’une rencontre organisée, dernièrement, entre l’ensemble des parties prenantes, notamment les organismes publics et privés, ainsi que les représentants de la société civile, dans le site historique Riad Sultan-Kasbah, dont les locaux viennent d’être aménagés en espace culturel et artistique de proximité au cœur de la kasbah. Cette rencontre s’est distinguée par la présentation de l’état d’avancement des travaux de réhabilitation et de restauration des principaux monuments culturels et historiques, qui sont prévus dans le cadre de grands programmes royaux visant la préservation du patrimoine sous toutes ses formes. Parmi les projets de rénovation qui avancent à grands pas, il y a lieu de citer celui de l’ancienne médina de Tanger, qui s’étend sur une superficie totale de 26 hectares et dont plusieurs monuments sont à l’origine de la grande popularité et la célébrité de la ville du détroit au niveau international.

Vu son importance historique et touristique, ce projet, dont le lancement des travaux a eu lieu en 2020 (quelques mois seulement après l’arrivée de la pandémie), bénéficie d’un grand appui et accompagnement du wali Mohamed Mhidia et une forte implication de plusieurs intervenants, notamment l’Agence pour la promotion et le développement du Nord et la population locale. Il fait partie du grand programme de réhabilitation et de valorisation des médinas des cinq villes du Nord (Chefchaouen, Ouezzane, Ksar El Kébir, Larache et Tanger). Sur un investissement total de près de 1,86 milliard de dirhams, Tanger bénéficie de la plus grande enveloppe budgétaire avec quelque 850 millions de dirhams. Malgré la pandémie, ce projet avance à un rythme soutenu, qui nourrit l’espoir d’une reprise pour les représentants des commerces (très dépendants du tourisme), très affectés par la pandémie et les travaux de rénovation de ce grand site culturel et historique. Surtout que d’aucuns ont choisi de suspendre leurs activités pendant ces travaux.

En plus de la médina, Tanger a connu en pleine crise sanitaire l’achèvement des principaux sites culturels et historiques dans le cadre du programme de mise en état et de valorisation des sites culturels et touristiques pour la période 2020-2024. Parmi lesquels l’aménagement de la Villa Harris en un haut lieu d’exposition des œuvres d’art, dont l’inauguration a eu lieu il y a plus de deux mois. Parmi les sites historiques et touristiques achevés ou en cours de réalisation dans le cadre de ce programme, il y a lieu de citer le Château Perdicaris, le Riad Sultan et le Mausolée Ibn Battouta, le Centre d’interprétation Ibn Battouta, l’ancienne prison de la Casbah et la PlazaToro.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *