Tanger : L’Espace culturel et artistique Riad Sultan-Kasbah fin prêt

Tanger : L’Espace culturel et artistique Riad Sultan-Kasbah fin prêt

Un projet pilote de proximité se distingue comme une pépinière pour les jeunes talents

Située parmi des monuments de la Kasbah, qui sont témoins d’un passé prospère de Tanger, l’Espace culturel et artistique Riad Sultan vient d’être aménagé et équipé pour accueillir ses visiteurs. Il bénéficie d’un grand appui et d’accompagnement du wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, en collaboration avec les partenaires concernés, notamment la Direction régionale de la culture, le conseil régional, l’Agence de promotion et de développement des préfectures et des provinces du Nord (APDN), l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et l’Association Bab Bhar CinéMasrah (en tant que gestionnaire et porteuse du projet) pour en faire un projet pilote de proximité intramuros.

D’une durée de deux ans, les travaux d’aménagement et d’équipement de cet espace s’inscrivent dans le cadre du programme de rénovation et de développement des infrastructures culturelles de Tanger. Il fait partie du programme de réalisation des 24 grands projets culturels et touristiques (2020-2024), visant à rendre à Tanger son rayonnement culturel d’antan et renforcer son attractivité parmi les destinations les plus prisées des visiteurs.

S’étendant sur une superficie de plus de 450 m2, cet espace porte le nom du jardin andalou et historique Riad Sultan, qui fait partie du patrimoine archéologique et historique de la Kasbah. Il est des lieux les plus prisés du Palais de la Kasbah (ou Dar El Makhzen), dont la construction remonte au 17ème siècle.
Bénéficiant de son positionnement au sein de cet héritage historique, cet espace de proximité se distingue par l’aspect accueillant et attractif de ses locaux. Il se distingue par une salle de spectacle dotée d’équipements dernier cri permettant d’accueillir plus de 130 personnes. Il se compose, entre autres, des ateliers créatifs, d’une théâtrothèque et d’un studio d’enregistrement, des loges pour artistes et des bureaux administratifs. Il se distingue également par son jardin, dont une partie a été aménagée pour accueillir une cafétéria et un lieu de rencontre. Notons qu’en sa qualité de porteuse du projet et gestionnaire, l’Association Bab Bhar CinéMasrah, avec à sa tête l’écrivain et dramaturge Zoubeir Ben Bouchta, cherche, à travers ce projet pilote de proximité à rapprocher la culture et l’art aux Tangérois, tout en capitalisant sur l’expérience de ses membres dans le domaine des arts vivants. Ce qui permet de créer une pépinière d’initiatives artistiques, technico-artistiques et culturelles pour les jeunes. Surtout que l’association a été à l’origine au début des années d’une compagnie de théâtre professionnelle dans la région du Nord et considérée depuis parmi les plus actives au Maroc. Portant le même nom «Bab Bhar CinéMasrah», elle a présenté lors des événements nationaux et internationaux plusieurs pièces de théâtre écrites par le dramaturge Zoubeir Ben Bouchta, dont «Tingitanus» «La Rue de Shakespeare» et «Lalla Jmila».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *