Théâtre : «Arrabouz», pour sauver l’art de la halqa

Théâtre : «Arrabouz», pour sauver l’art de la halqa

C’est un spectacle de théâtre pas comme les autres. Pas de décors, pas de coulisses ni de scène. Rien d’autre que l’acteur et quelques accessoires et instruments de musique. C’est la création théâtrale «Arrabouz», que présentera la troupe Vies-Age dans plusieurs villes marocaines.

Primée lors de la dernière édition du Festival d’Agadir du théâtre professionnel, cette œuvre théâtrale a la particularité d’avoir un univers inspiré 100% de la halqa, en adoptant une approche plus moderne. La mise en scène de cette pièce est assurée par le jeune Amine Ghouada, lauréat de l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle (Isadac). Pour Amine Ghouada, «la halqa, qui fait partie du patrimoine culturel immatériel, nécessite une sauvegarde urgente parce que sa viabilité est en détresse.

Les acteurs de cet art ancestral de narration vivent dans des conditions pénibles et délaissent la halqa pour d’autres métiers afin de subvenir aux besoins de leurs familles». Ce spectacle est interprété par de jeunes acteurs en herbe comme Mohammed Bouddane, Said Harrassi, Aissam Eddine Mouhrim, Bouchaib Semmak et Said Bekkar.

D’ailleurs, l’action de «Arraboz» se passe à Marrakech, et plus précisément à la place mytique Jemaa El Fna. Lors de leurs performances, les conteurs (Lhalaiqiya) sont surpris par un vieillard inconnu qui interrompt leur halqa en s’y introduisant, sans invitation. On découvre très vite que le vieux bonhomme ignore son identité car il a perdu la mémoire. Quand le vieillard prend part à leurs improvisations, il se souvient des derniers événements qu’il a vécus avant son arrivée à Marrakech.

Son intrusion lui fait rappeler qu’il était lui aussi, jadis, conteur. En improvisant avec eux, il stimule sa mémoire provoquant des flash-back qui préludent d’exposer son secret, qu’il a essayé longtemps de dissimuler.  «Arrabouz» est une pièce de théâtre originale. Elle vise à sauvegarder l’art de la halqa, un patrimoine immatériel qui risque de disparaître.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *