Tom Cruise: « le bouddhisme est le grand-père de la scientologie »

Tom Cruise, 41 ans, cheveux courts, habillé de gris, s’est dit « frappé par le code japonais du Bushido (La Voie du Samouraï). Il parle de compassion, de responsabilité, d’intégrité, de loyauté, d’aider les autres… Ce sont des valeurs éternelles auxquelles je m’identifie depuis vingt ans que je pratique la scientologie », a déclaré l’acteur américain, entouré du réalisateur et de son partenaire japonais Hiroyuki Sanada. La star de « Mission Impossible » et de « Minority Report » a pris une dizaine de kilos de muscles en s’entraînant pour ce rôle très physique. Il est d’ailleurs monté sur une chaise lors de la conférence de presse au Ritz pour faire une démonstration de souplesse et montrer qu’il pouvait toucher ses orteils aujourd’hui. « Le dernier Samouraï » retrace l’histoire des derniers guerriers japonais confrontés à la modernisation de leur pays en 1876. Le capitaine Nathan Algren, soldat perdu, traumatisé par la guerre civile et les massacres d’Indiens auxquels il a participé, est engagé comme mercenaire pour former les troupes du jeune empereur Meiji. Capturé par Katsumoto, le dernier chef d’une longue et fière lignée de Samouraïs, chevaliers d’une époque en voie de disparition, le capitaine va découvrir leur code de l’honneur. « Algren trouve sa propre rédemption. Je crois que nous pouvons nous racheter », a dit Tom Cruise, qui s’est entraîné aux arts martiaux chinois et au kendo (l’art du sabre) pendant huit mois. « Mais j’ai aussi beaucoup appris sur ma propre histoire et sur les Indiens américains » avec ce film qui « célèbre la culture japonaise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *