Culture

Transformation numérique des usages médiatiques : Akharbach prend part au débat

Forum international des régulateurs

La transformation numérique des usages médiatiques est éminemment une transformation culturelle des sociétés, a affirmé mercredi la présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), Latifa Akharbach.
Intervenant au Forum international des régulateurs organisé par visioconférence par l’International Institute of Communications basé à Londres, Mme Akharbach a à cet égard rappelé que «les millenials n’appréhendent pas et ne perçoivent déjà plus leur rapport au monde avec la même focale que ceux nés quand l’information pour le grand public était véhiculée essentiellement par les mass médias».

Mme Akharbach, qui intervenait dans le cadre du panel intitulé «Répondre à la transition numérique en matière d’accès au contenu et de réglementation» animé par Caroline Simard, représentant le régulateur canadien, et auquel ont également participé les dirigeants des instances de régulation d’Irlande et de la Barbade, a insisté sur le fait que «les questions de l’identité nationale, des représentations sociales, de la réception médiatique par les différents publics, de la citoyenneté culturelle ont gagné en complexité du fait de cette transformation numérique qui influence les individus et les sociétés et induit de ce fait des problématiques de nature éminemment politique».

Articles similaires

Culture

Au centre culturel de Kénitra : Hommage à Asmae El Hadrami le 4 mars

L’éminente actrice marocaine Asmae El Hadrami se verra rendre un hommage le...

Culture

Il présente son nouveau spectacle «El 7oub» à Marrakech EKO annonce son grand retour

L’humoriste Eko, figure incontournable dans le paysage de l’humour marocain, fait son...

Culture

Jeux vidéo : Un premier salon dédié au gaming à Rabat

Le ministère de la jeunesse, de la culture et de la communication...

Culture

Trois livres de Charles Saint-Prot sur le Maroc présentés à Casablanca

Les ouvrages «Sahara Marocain : Le dossier d’un conflit artificiel», «Mohammed VI...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux