Un complexe culturel baptisé du nom d’Abdessalam Amer à Ksar El Kébir

Un complexe culturel baptisé du nom d’Abdessalam Amer  à Ksar El Kébir

Le projet est actuellement dans la phase des gros œuvres

En réponse à l’appel des représentants de la scène artistique et culturelle locale et de simples Kasraouis, le nom du grand compositeur Abdessalam Amer sera donné au nouveau complexe culturel de Ksar El Kébir, dont les travaux viennent d’être lancés. D’une enveloppe budgétaire globale de 24 millions de dirhams, ce projet est actuellement dans la phase des gros œuvres pour près de 8 millions de dirhams. Cette première phase du chantier sera d’une durée de huit mois. Elle sera suivie d’autres étapes pour la réalisation de ce grand complexe culturel selon un agenda préétabli et à la hauteur des attentes de la population de Ksar El Kébir, connue pour son amour pour la culture et l’art.

Situé sur une superficie de 3.000 m2 en plein centre-ville, cet espace est destiné à accueillir une partie de l’œuvre d’Abdessalam Amer, et ce en hommage à cette grande icône de la musique moderne marocaine et arabe. D’ailleurs bien qu’il ait perdu la vue alors qu’il était encore enfant, cet artiste natif en 1939 à Ksar El Kébir a réussi à développer son amour pour la musique et à se distinguer dans le monde arabe grâce à plusieurs chefs-d’œuvre, dont «Al Qamar Al Ahmar» (La Lune rouge), Habibati (Mon Amour) et «Kissat Achaouk» (Histoire d’une passion).
Grâce à son aspect pluridisciplinaire et d’ouverture sur les différents types de publics, le futur complexe culturel Abdessalam Amer sera composé des salles pour accueillir de spectacles, d’expositions, de colloques, mais aussi d’ateliers de formation et d’expérimentation artistiques destinés aux jeunes de la ville et d’autres zones avoisinantes.

Notons que pour honorer la mémoire de ce grand compositeur, le nom de cet artiste est également donné au festival de musique, dont la première édition a eu lieu en 2017 avec la participation des grands noms de la musique arabe et marocaine. En plus de ce complexe culturel, la ville veut poursuivre le renforcement de ses infrastructures culturelles grâce à de nouveaux projets, dont la bibliothèque publique Hssissen. D’une enveloppe budgétaire globale de plus de 5 millions de dirhams, ce projet est en cours de réalisation sur une superficie totale de plus de 500 m2. Comme il avait été lors du lancement de ce chantier, la bibliothèque publique Hssissen sera dotée d’équipements modernes afin de faciliter l’accès des lecteurs aux différents services de ce futur espace de recherche et de lecture.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *