CultureUne

Une 20ème édition mémoire et… humanitaire !

SAR le Prince Moulay Rachid a présidé, samedi, un dîner offert par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion de l'ouverture officielle de la 20ème édition du FIFM. DR

Une 2ème décennie bouclée, c’est à fêter malgré les circonstances! Le Festival international du film de Marrakech (FIFM), qui ne déroule pas cette année son tapis rouge par solidarité avec des victimes de faits majeurs nationaux et internationaux, célèbre sa 20ème édition au goût de… la commémoration.

Au-delà de sa cérémonie d’ouverture, tenue le 24 novembre, le FIFM, organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI qui a offert samedi un dîner royal présidé par SAR le Prince Moulay Rachid, marque sa 20ème année, ouverte par un hommage à la star danoise Mads Mikkelesen par une rétrospective de ses éditions précédentes. L’occasion pour la conseillère du président de la fondation du FIFM et le vice-président délégué de cette fondation de révéler leur ressenti.

Répondre à une ambition souveraine
«Si nous sommes là ce soir, c’est grâce à la volonté de SM le Roi d’avoir eu l’ambition d’un grand festival international à Marrakech et d’avoir accordé Sa confiance à Daniel Toscan Du Plantier, mon époux, pour concevoir la 1ère édition. Daniel, qui nous a quittés il y a tout juste 20 ans, était admiratif de la volonté intangible de SM d’avoir voulu maintenir le festival après les événements du 11 septembre 2001. Et ce fut une aventure absolument magique! Je voudrais remercier SAR le Prince Moulay Rachid pour sa confiance, sa créativité et son engagement permanent», s’exprime Mélita Toscan Du Plantier samedi soir lors de la cérémonie de cette 20ème édition. La conseillère, qui se remémore les dires de son conjoint défunt à propos du festival qui le voulait pour toujours, évoque les plus grands noms du cinéma mondial reçus par cet événement grandiose. Dans ce sens, elle cite entre autres des cinéastes chevronnés comme Martin Scorsese, Francis Ford Coppola, Isabelle Huppert et Leonardo Dicaprio. De plus, elle met en avant les artistes qui ont reçu une récompense au FIFM avant de recevoir des oscars. «Nous avons rendu hommage à de nombreuses personnalités internationales et nationales. Et à chaque fois, ce fut de grands moments d’émotion. Le FIFM a aussi une grande fierté. Ce sont ses jurys qui, chaque année, réunissent des artistes du monde entier à l’image du magnifique jury de cette édition présidé par l’immense actrice américaine Jessica Chastain. Depuis sa création en 2001, le festival n’a cessé de soutenir et promouvoir le cinéma marocain qui gagne de plus en plus en visibilité sur la scène internationale », avance-t-elle. Et ce n’est pas tout ! «J’aimerais rendre hommage de tout mon cœur au merveilleux public de Marrakech qui nous suit et nous encourage depuis la 1ère édition. Ce festival vous appartient», exalte-t-elle. Ce qui lui vaut des applaudissements dans la salle des ministres au Palais des congrès qui a abrité cette cérémonie.

Fayçal Laaraïchi honore le cinéma marocain
De son côté, le vice-président délégué de la Fondation du FIFM rend « hommage aux remarquables icônes de l’industrie cinématographique qui ont porté le festival au fil des années». Pour lui, cette manifestation «n’est pas seulement une célébration de films, mais aussi d’expériences et d’inspirations». Par la même occasion, il se remémore « les talents extraordinaires qui ont foulé le tapis rouge du festival». «Ces artistes nous ont non seulement amusés mais aussi challengés et inspirés, voire changé le cinéma», estime-t-il en se rappelant la visite mémorable de cinéastes, acteurs ainsi que professionnels estimés. A son sens, le festival a eu «le privilège» de recevoir des invités de marque de l’industrie cinématographique. «A travers leur travail et présence au festival, ils nous ont montré comment le cinéma transcende la langue, la culture et la géographie et que les films sont capables de réunir les peuples», ajoute M. Laaraïchi qui exprime une gratitude aux icônes de l’industrie cinématographique. Le tout en prélude à la projection d’un film, réalisé par le cinéaste marocain Hakim Belabbes, d’une trentaine de minutes retraçant le parcours du FIFM. Une belle histoire qui raconte les débuts de cette manifestation lancée par le Souverain et la Famille Royale. Un récit rappelant des visages qui ont marqué cet événement comme les défunts fondateurs ou encore Hamidou Benmassoud, un acteur dont l’apparition sur le grand écran ne passe pas inaperçue pour le public présent qui se lance en forts applaudissements !

C’est le titre de la boite
Hassan Benjelloun fait une annonce à ALM
Rencontré samedi par ALM, l’éminent cinéaste marocain Hassan Benjelloun, annonce «la sortie» de son dernier film «Jalal Eddine» en janvier en salles. Une révélation qu’il fait en prélude à la projection du premier film de la compétition officielle du FIFM intitulé «Excursion» de sa réalisatrice bosniaque Una Gunjak. A ce propos, le directeur artistique du festival Remi Bonhomme indique : «Cette compétition reflète parfaitement la mission de cette section. Le FIFM est dédié à découvrir des réalisateurs guidés par la recherche de nouvelles voies pour regarder le monde via une écriture exceptionnelle en cinéma». D’après lui, le film «Excursion» relate «l’histoire d’une jeune femme dont la quête de liberté est confrontée aux attentes de la société en Bosnie-Herzégovine». «A travers son film, la réalisatrice évoque les contradictions dans son pays», enchaîne-t-il en présence de la cinéaste bosniaque et son actrice principale Asja Zara qui remercient le festival pour cette invitation.

Articles similaires

PolitiqueUne

SM le Roi reçoit aujourd’hui le Président du gouvernement espagnol : Le communiqué du Cabinet royal

« Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, ce...

EconomieUne

Maroc : la croissance économique devrait atteindre 3,5% à moyen terme, selon le FMI

La croissance économique du Maroc devrait atteindre 3,5% à moyen terme, stimulée...

ActualitéUne

SM le Roi offre un déjeuner en l’honneur du Président du gouvernement espagnol

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a offert, mercredi à Rabat, un...

ActualitéUne

A son arrivée à l’aéroport Rabat-Salé : Pedro Sanchez accueilli par le chef de gouvernement 

Le Président du gouvernement espagnol, M. Pedro Sanchez, est arrivé, mercredi 21...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux