970x250

Une 4ème édition en deux parties

Une 4ème édition en deux parties

Moga festival de retour à Essaouira

Moga festival est de retour. Prévue du 28 septembre au 2 octobre à Essaouira, la 4ème édition de cet événement sera marquée par la participation de nombreux artistes dont la liste intégrale vient d’être révélée. Ainsi la pointure de la deep house italienne Francesco Del Garda s’y produira outre Habibi Funk, le label berlinois fondé par le DJ Jannis Stürtz qui explore les trésors funk, jazz, disco du monde arabe. De leur côté, le Berlinois Le mystérieux DJ et producteur Barcelonais John Talabot, Moullinex, l’artiste incontournable de la musique électronique portugaise, y sont attendus. Aussi, les frères hollandais Parallells qui proposent des sets live électro-acoustiques ou encore l’ultra dynamique duo berlinois Alyssa & Gia y seront.
Ces artistes rejoignent Les internationaux Polo & Pan, Acid Arab et Sébastien Léger, mais aussi CC:DISCO!, DJ Python, Jimi Jules, Petre Inspirescu, Lee Burridge, DJ Tennis, ou encore Soichi Terada ainsi que les nombreux marocains comme Mr. ID, Kawtar Sadik ou Guedra Guedra.

Et ce n’est pas tout ! Le festival sera organisé en deux parties. Les 28 et 29 septembre, Moga Off sera en accès libre dans toute la cité des alizés. Entre open parties, art, wellness, food et talks, les festivaliers trouveront leur compte. Mieux encore, le programme de cette partie off sera révélé prochainement. Quant aux 30 septembre, 1er et 2 octobre, le Moga In sera au Sofitel Essaouira Mogador Golf & Spa, de 13h jusqu’au milieu de la nuit, où les festivaliers profiteront de la piscine panoramique entourée d’un jardin d’oliviers et de la programmation qui accueille cette année plus de 50 artistes sur 5 scènes au sein de la propriété. Des cours de yoga et un marché de créateurs “souk” feront également partie du programme du weekend.
Pour rappel, Moga est né en 2016 à Essaouira, ancienne Mogador. Après 3 éditions marocaines qui ont marqué les esprits et deux éditions exportées à Caparica au Portugal, il fait son grand retour au Maroc pour cette nouvelle édition.

Bastion des hippies dans les années 60 qui retrouve aujourd’hui sa ferveur en attirant les digital nomads et amateurs de surf et yoga du monde entier, Essaouira s’est naturellement imposée en 2016 pour la création de MOGA. Un “Boutique festival” né en 2016 avec l’expérience au centre du concept. La musique, avec une programmation qui mélange avant-garde de la scène internationale et locale dans un style allant de la disco à la house music, mixant sonorités orientales et exotiques au tempo deep et hypnotique de la musique club. Le tout allié à la découverte et au bien-être.

En plus de la programmation musicale, Moga travaille avec les acteurs locaux pour promouvoir la destination et le style de vie souiri au travers d’événements en accès libre soit des découvertes culinaires, cours de yoga, soirées d’ouverture gratuite dans la Médina, brunches, master class entre autres.

Moga est aussi un “boutique festival” dédié aux musiques électroniques et inspiré par la culture bohème, l’Atlantique et son style de vie décontracté et tourné vers le surf. La singularité du festival tient dans son expérience unique connectant des festivaliers du monde entier de cultures et origines différentes autour de la danse, la musique, l’art et le bien-être mais aussi des valeurs de partage, d’ouverture, d’échange, d’interculturalité. Moga a créé une tribu au fil des ans, une forte communauté de nomades la #MogaTribe qui s’étend désormais du Portugal (édition MOGA Caparica en juin) au Maroc (édition MOGA Essaouira en octobre) et bientôt au-delà. La découverte d’un lieu, d’une culture, d’une ville est au cœur du concept du festival, en association avec les offices du tourisme locaux marocains et lisboètes. De quoi en faire l’originalité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *