Culture

Une caravane pour vulgariser le septième art

© D.R

Introduire le cinéma là où il y en a peu, tel est le but d’une caravane peu commune. Elle va parcourir dix villes du Royaume pour y projeter deux longs-métrages. Deux films marocains qui ont déjà fait parler d’eux dans les journaux. On dit même d’ “A la recherche du mari de ma femme” de Mohamed Abderrahman Tazi qu’il a réconcilié le public marocain avec son cinéma. Le second film ne manque pas de panache non plus. Il s’agit de “Ruses de femmes” de Farida Belyazid où l’humour est exploité d’une façon très subtile. L’un et l’autre de ces deux longs-métrages seront projetés en plein air. La caravane qui les transporte est équipée d’un projecteur et d’un écran. Le projecteur est logé dans le véhicule, tandis que l’écran est dressé sous le ciel. Un très large public est attendu aux « nuits ciné Ramadan de Méditel ». Les projections sont à cet égard gratuites. Quant aux villes concernées à cette opération, elles se situent dans diverses régions du Royaume. Berrechid, Khouribga, Beni Mellal, Kalaât Sraghna, Taroudant, Inezegane, Kénitra, Taza, Oujda et Khénifra. Autant de villes où les salles de cinéma ne permettent pas toujours d’apprécier le 7ème art dans de bonnes conditions. Leurs habitants pourront regarder à partir de 20 h “A la recherche du mari de ma femme” et “Ruses de femmes”. Les deux films sont programmés en une seule soirée. Soumaya Raissouni, directrice des opérations Marketing à Méditel, a expliqué le choix des dix villes par le fait qu’il ne s’y passe pas beaucoup d’événements culturels. «Nous voulons nous approcher davantage de la population de ces villes en lui offrant des moments forts en émotion», dit-elle. Les personnes qui ont le courage d’affronter les nuits froides du mois de novembre pourront de surcroît repartir avec les lots d’une tombola. Trois téléphones portables, nouvelle génération, sont mis en jeu chaque soir. Et comme Méditel est une entreprise qui n’oublie pas le sens des affaires, elle compte augmenter le nombre de ses abonnés en les cherchant parmi les amoureux du cinéma. À l’occasion de cette caravane, les spectateurs auront l’opportunité de bénéficier d’une réduction de 100 DH sur tout achat d’un pack Médijahiz. Il reste à espérer que la pluie ne viendra pas se mêler du parcours de cette caravane qui se propose d’égayer les nuits ramadanesques par le biais du cinéma.

Articles similaires

Culture

FIDADOC 2024 «Les mots qu’elles eurent un jour» de Raphaël Pillosio remporte le Grand Prix

Le film «Les mots qu’elles eurent un jour» du réalisateur français Raphaël...

Culture

Le groupe entame une tournée dans plusieurs villes : «Fillas de Cassandra» apporte la musique galicienne au Maroc

À l’occasion de la célébration de la Fête de la musique, l’Institut...

Culture

Rencontre autour du livre «Au détroit d’Averroès» de Driss Ksikes à Casablanca

The Kitab Club, en collaboration avec la maison d’édition Le Fennec, organisent...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux