Une nouvelle artiste est née : Quand les visages prennent des formes artistiques à la manière de Hiba Belmou

Une nouvelle artiste est née : Quand les visages prennent des formes  artistiques à la manière de Hiba Belmou

Elle ne fait ni dans le simple dessin ni dans la caricature. Les visages que la jeune artiste Hiba Belmou peint ont des formes extraordinaires voire exceptionnelles.

Jalonnées de traits artistiques, ces figures semblent exprimer différents états d’âme comme l’illustrent ses créations. Des œuvres qu’elle conçoit après avoir appris l’art de manière autodidacte. «J’ai fait mes premiers pas dans le dessin quand j’ai vu plusieurs émissions sur YouTube», déclare-t-elle. Influencée également par sa tante paternelle, Samia El Kawkabi, artiste-peintre à Meknès et ayant fréquenté l’atelier de l’éminent, Mohamed El Mansouri El Idrissi, à Rabat, la jeune artiste, qui a visité plusieurs expositions, a eu grandement envie d’intégrer l’univers artistique. Aussi, l’admiration, vouée à son art par ses parents, notamment son père, le poète Mohamed Belmou, dont les écrits sont pour elle une «source d’inspiration», a vivement encouragé Hiba, âgée de seulement onze ans.

Auparavant, la jeune artiste, élève en première année du secondaire en tronc commun a, comme l’indique son père et sa mère appelée, Amina El Assemi, leur a caché ses œuvres de crainte de ne pas gagner en leur appréciation ou l’empêcher à créer pour ne pas impacter son parcours scolaire. «Nous avons fini par l’inciter à exercer son talent qui aura un impact positif sur ses études et son comportement pour avoir sa propre personnalité», estiment les parents.
Révélée récemment à «Fi Baytena Maouhiba» (Il y a un talent chez nous), une émission initiée par l’artiste, Mohamed El Badri, et produite en ligne par la direction régionale de la culture à Rabat-Salé-Kénitra, en collaboration avec le magazine Nissae Min Al Maghrib (Femmes du Maroc), la jeune artiste, installée à Kénitra, y a fièrement montré ses œuvres avec un accompagnement poétique de son père.

De son côté, son géniteur n’a pas manqué d’appeler les parents à «encourager les talents qui se trouvent chez eux». Pour lui, ceux-ci ont une «valeur ajoutée pour la croissance saine de leurs enfants et leur évitent des dangers».
Le tout en recommandant aux établissements scolaires de «s’intéresser à cette catégorie d’enfants et de jeunes en leur ouvrant la voie pour aiguiser leur talent».
Des propos qui sont du goût de l’artiste qui ne manque pas de devoir une fière chandelle à ses parents ainsi qu’à son frère Omar, considéré son premier supporter. Il y a de quoi !

  • 129461312_10164752318865226_3774071117202006349_o
  • ec902f3b-7576-4a4c-a8da-29f0d5551139
  • Hiba17-1048-09-26-11-2020479
  • Hiba18-1373-11-26-11-2020525
  • Hiba212-1046-08-26-11-2020422
  • Hiba216-1046-08-26-11-2020426

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *