Une redécouverte de la ville à travers les yeux de Valérie Moralès-Attias

Une redécouverte de la ville à travers  les yeux de Valérie Moralès-Attias

«Casablanca. Chicha, Esther, Colette et les autres»

Le nouveau roman intitulé «Casablanca. Chicha, Esther, Colette et les autres» de Valérie Moralès-Attias vient de paraître chez la maison d’édition La croisée des chemins. En effet, cette œuvre est autant une redécouverte de la ville, à travers les yeux de l’auteure, qu’une plongée dans plusieurs vies qui la rythment et la colorent de plusieurs sentiments comme l’angoisse, l’amour, la vanité, la passion, la jalousie…

Cette intrigue policière au style moderne et vif embarque très vite les lecteurs et les lectrices du début jusqu’à la fin du roman.

Il faut dire que ce roman est l’histoire de plusieurs vies qui se croisent. «Chicha, Esther, Abe Slaoui et une petite fille qui a disparu dans un camp de migrants casablancais en sont les protagonistes. Colette, une journaliste parisienne, se joint à la police marocaine pour enquêter.

Intrigue policière, rencontres et rivalités féminines, mais aussi douceur, histoire d’amour passionnelle, le rythme ici est pulsionnel comme Casablanca qui renverse tout sur son passage: sa sensualité, son passé, sa saleté, son arborescence, son esthétisme.

Ambition, vanité, jalousie… Le scénario raconte également les préoccupations contemporaines, la peur, l’abandon, l’amour spolié, le lâcher prise, les fourberies, les passions et une certaine misère. On est ailleurs. Comme au cinéma», peut-on lire dans la présentation de ce livre.

À propos de l’auteure

Valérie Morales-Attias réside à Casablanca. Journaliste chez Marie-Claire en France, elle a dirigé le magazine féminin Citadine au Maroc, puis a été directrice générale de Luxe Radio. Elle est également auteur de romans, essais et beaux-livres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *