Une sculpture de Belkahia illumine le parvis du Musée Mohammed VI

Une sculpture de Belkahia illumine le parvis du Musée Mohammed VI

La Fondation nationale des musées poursuit son travail d’intégration de l’art dans l’espace public. Après le guerrier Massai d’Oussman Sow, le cheval de Fernando Botero et les sculptures en marbre d’Ikram Kabbaj, une sculpture de Farid Belkahia vient d’être installée devant le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain. «Dans la continuité́ de ses actions valorisant la rencontre entre l’art et le public dans un esprit d’ouverture et d’inclusion, nous avons procédé́ à la mise en place d’une nouvelle sculpture de Farid Belkahia qui est venue compléter le parcours des prestigieuses sculptures devant le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain afin d’intégrer l’art dans le paysage urbanistique de la ville lumière et capitale de la culture», indique la Fondation nationale des musées (FNM) dans un communiqué. La FNM souligne que cette exposition part de la conviction que l’art par ces sculptures devient accessible.

Il transforme les espaces publics et participe à leur embellissement, tout en se servant à la fois à l’intérieur et l’extérieur du musée. Cette œuvre résulte d’un acte de mécénat culturel, c’est aussi une marque de confiance dont bénéficie la FNM auprès du public», relève la Fondation. Fidèle à son style, Farid Belkahya est un pionnier de la modernité artistique marocaine et un des fondateurs majeurs de l’art contemporain. Il a laissé une empreinte décisive dans l’histoire de l’art. Feu Belkahia détient, en puissance, l’art qu’il maîtrise avec doigté, dans son univers singulier qu’il a façonné par des structures géométriques, garnies de signes mystérieux, pour la majorité, amazighs mais aussi des flèches, des spirales, des triangles ou des courbes dont il a fait des symboles graphiques universels ornant, presque toujours, ses créations picturales et sculpturales. Il n’est pas seulement un peintre reconnu mondialement mais c’est aussi un sculpteur prolifique qui façonne le cuivre et le bois pour en faire des merveilles, par un travail singulier et une approche personnelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *