970x250

Wassima chante «Bab Al Qefas» en khaliji

Wassima chante «Bab Al Qefas» en khaliji

Artiste marocaine de son vrai nom de famille El Mail

La jeune chanteuse marocaine Wassima vient de lancer son nouveau single intitulé «Bab Al Qefas» (La porte de la cage). Une oeuvre dont le vidéoclip, tourné entre Riyad et Dubaï, a déjà récolté environ un quart de million de vues sur YouTube en un temps record. Dans ce tube, qui raconte une histoire de trahison douloureuse couronnée par l’orgueil, l’artiste, de son vrai nom de famille El Mail, a choisi le dialecte khaliji pour interpréter les paroles du poète Ahmed Achraf El Matari, sur une composition et un arrangement du maestro Hatem Mansour.

Quant à la production, elle est assurée par Adel Serhan et Tafatefe production alors que le clip est produit par les propres soins de la chanteuse qui ne manque pas de révéler la technique utilisée en tournage. Tel qu’elle l’explicite, «l’équipe a eu recours au Beauty shot». «Elle a raconté l’histoire avec fluidité sans trop faire dans le «drama»», détaille Wassima qui prend le réalisateur et son staff pour les siens. A propos de son option pour le dialecte saoudien, elle indique «apprécier» celui-ci.

A son sens, «les Marocains maîtrisent tous les dialectes». Outre «Bab El Qefas» qui signe son retour sur la scène artistique, elle a lancé, en 2017, en clip le titre «Had Essyed» (Ce monsieur) en dialecte marocain pour raconter l’histoire de la femme abandonnée par un homme qui passe beaucoup de temps au téléphone. Les paroles étant conçues par Samir El Moujari pour une composition de Mehdi Mouzaïne et un arrangement de Rachid Mohamed Ali. Aussi, le clip, tourné à Beyrouth et réalisé par Bassam Ettourk, a récolté 4 millions de vues sur YouTube et été classé dans les premiers rangs en tendances.

A propos du choix de la capitale libanaise, la chanteuse précise avoir voulu «allier l’élégance de l’art marocain à la magie de la chanson orientale». Le tout en s’exprimant sur sa volonté de collaborer avec le même réalisateur lors de projets à venir. En 2016, elle a sorti «Akhir El Akhbar» (Aux dernières nouvelles). «J’ai choisi ce morceau comme premier tube dans ma carrière d’artiste pour la beauté de ses paroles, composition et arrangement », rappelle-t-elle à propos de cette oeuvre écrite par Samir El Moujari, composée par Zakaria Biqcha et arrangée par Rachid Mohamed Ali pour un mastering de Razik.

Pour rappel, la chanteuse s’est également fait connaître auprès du public marocain lors de sa participation à l’émission «Qesma Wnasib» (Un coup de chance) diffusée il y a une dizaine d’années sur la chaîne LBC.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.