970x250

Zahir Zahra: «Le carrefour Noun Niswa met en lumière les performances de la femme roudanaise»

Zahir Zahra: «Le carrefour Noun Niswa met en lumière les performances de la femme roudanaise»

Entretien avec Zahir Zahra Présidente de l’Association Noun Niswa

Selon Zahir Zahra, la deuxième édition du carrefour Noun Niswa qui se tient du 8 au 22 mai à Taroudant offre un espace propice à la femme roudanaise pour dévoiler ses talents dans différents domaines.

ALM : En quoi consiste le programme de votre carrefour qui se déroule à Taroudant ?
Zahir Zahra : Le programme de la deuxième édition de notre carrefour qui se tient à Taroudant du 8 au 22 mai est riche et varié avec au menu une série d’activités concoctées par les militantes de notre association pour mettre en œuvre les potentialités, le savoir-faire et le savoir-être de la femme roudanaise qui a su se démarquer dans les différents domaines grâce à sa compétence, sa persévérance et sa détermination. Ainsi cette rencontre assure un espace propice pour présenter au public et aux visiteurs de Taroudant de nombreux produits qui démontrent l’ingéniosité de la femme roudanaise.

Quels sont les moments forts de cette rencontre ?
Cette édition organisée par l’Association Noun Niswa en partenariat avec la Direction provinciale de la culture et les Conseils communal et provincial a connu l’organisation d’un exposé des produits du terroir, des conférences thématiques et rencontres culturelles, une foire de l’artisanat local, un exposé d’arts plastiques, des soirées artistiques et des ateliers de formation au profit de la femme locale pour renforcer ses capacités dans différents secteurs d’activité, ainsi que des séances de sensibilisation au cancer du sein. A cela s’ajoute l’hommage rendu à plusieurs figures féminines locales et qui sont des exemples à suivre.

Quelle est la valeur ajoutée de ce carrefour pour l’animation de la scène culturelle à Taroudant ?
L’organisation de ce carrefour à Bab Zerkane, l’un des endroits historiques de Taroudant, vient au moment opportun, dans la mesure où il contribue à l’animation culturelle de cette ville. Elle vient aussi pour mettre en valeur la femme qui se sent complètement marginalisée. Ainsi notre évènement lui assure un espace convenable pour exposer ses produits et s’imposer en tant que partenaire incontournable dans le processus de développement local. D’ailleurs, le programme de cette édition est marqué par la participation de nombreuses femmes en dehors de la province de Taroudant qui vont partager leurs expériences avec la femme roudanaise.

Quel est le thème de cette édition ?
Pour cette édition on a choisi comme thème «Notre histoire, notre civilisation, notre culture, notre créativité : une véritable lumière étincelante». Il résume à lui seul le contenu riche de ce carrefour réussi et qui vient pour valoriser le patrimoine roudanais et mettre en lumière toutes les composantes de celui-ci, en l’occurrence le volet animé par la femme.

Quels sont les projets futurs de votre association ?
Nous avons un projet très ambitieux qui vise à impliquer davantage toutes les femmes de la ville dans l’animation de la scène locale à tous les niveaux. Nous aspirons aussi à faire de ce carrefour l’un des grands rendez-vous culturels à l’échelle régionale, nationale et pourquoi pas internationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.