Zakaria Ghafouli lance bientôt «Sidi Moulay»

Zakaria Ghafouli lance bientôt «Sidi Moulay»

Les singles s’enchaînent chez Zakaria Ghafouli.

Après «Chouf Zmane» (Ah ! Quelle époque !), il s’apprête à lancer un nouveau titre appelé «Sidi Moulay» (Mon seigneur). Un tube dont les paroles et la composition sont respectivement conçues par Adnane Amsghar et Ayoub Zaâzaâ. L’annonce est faite par l’artiste dont l’oeuvre sera lancée après avoir animé un concert à Liège en Belgique à l’occasion du 46ème anniversaire de la Marche Verte avec la participation d’autres artistes. Un événement initié par l’association «ACS Horizons» et «Art monde» en présence d’une grande communauté marocaine à l’étranger et de l’ambassadeur du Maroc en Belgique, Mohamed Amer. Par l’occasion, le chanteur marocain est en tournée en Europe, notamment en France, Espagne, Allemagne, Belgique et Pays-Bas pour animer des concerts dans ces pays. Outre «Sidi Moulay», Zakaria Ghafouli a, entre autres, lancé cette année le vidéoclip de «Chouf Zmane» avec la participation de l’actrice Dounia Boutazout. Sur YouTube, cette oeuvre a récolté plus de 18 millions de vues et a été classée en tête des tendances. Il a également lancé, en 2020, «Awida ya wa», troisième single de son album de la même année. Un titre qui signifie «Aji andi, jib lia» (Viens vers moi, ramène-moi).

Ce tube a été composé par l’éminent artiste Hassan Dikouk, sur des paroles de Mohamed El Maghiribi et un arrangement de Achraf Bensfia. Il a également sorti «5 d’sbah» (5h du matin). Ce morceau, qui fait partie de l’album de l’artiste pour la même année, est un mélange entre gnaoui et raï. D’ailleurs, l’artiste est connu, comme il l’indique dans un entretien accordé précédemment à ALM, pour ses oeuvres qui puisent «dans le patrimoine marocain pour le moderniser». Pour l’heure, il a fait le patrimoine berbère du Moyen-Atlas pour «Awida Yawa», qui a déjà récolté 2 millions de vues sur YouTube, et «Hobino», dont les paroles sont écrites et composées par Anouar Makdour et qui a atteint les 100 millions de vues, ainsi que «Bahra Bahra» (Beaucoup), dont Anouar Makdour et Nouh El Abdi sont respectivement auteur et arrangeur.

Il a fait aussi le patrimoine «chamali» (du nord) dans «Lawah Lawah» (N’en fais pas trop), un titre écrit et composé par le chanteur lui-même et Issam Kamal qui en a également fait l’arrangement, et du chaâbi (populaire) dans «Lhoub zwin» (L’amour, ce que c’est beau !), composé par Mohamed Chrabi et écrit par Mohamed El Maghrebi, et «Matalâach» (ça marche pas) qu’il a écrit avec Mohamed El Maghrebi et composé par ses propres soins sur un arrangement de Rachid Mohamed Ali. Dans l’ensemble, c’est «cette variation du patrimoine qui fait la différence» de ce chanteur qui a d’autres singles au compteur comme «Tghib W Tban» (Tu apparais et disparais), écrit par Mohamed El Maghrebi et «La Tkabar Chane» (Ne donne pas de valeur à celui qui ne mérite pas) dont il a conçu l’idée et fait la composition. Pour rappel, l’artiste a été révélé lors de l’émission Studio 2M en 2010. Il a également été finaliste dans le programme «The winner is» sur Dubaï TV en 2013.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *