11,3 milliards DH d’investissements approuvés par la Commission

11,3 milliards DH d’investissements approuvés par la Commission

Ils généreront 3.500 emplois directs et 5.819 emplois indirects

Le «tourisme et loisirs» arrive en tête des secteurs ciblés. Il rafle 29% des investissements projetés, soit une valeur de 3,29 milliards de dirhams. Il se positionne également en tant que principal pourvoyeur d’emploi.

Des investissements de 11,3 milliards de dirhams ont été approuvés ce mercredi sous la présidence du chef de gouvernement. En effet, la commission des investissements a statué sur 34 projets de conventions et d’avenants aux conventions d’investissement devant ainsi générer 3.500 emplois directs et 5.819 emplois indirects. Ces investissements sont portés en grande partie par les nationaux.

En effet, 66% des projets approuvés sont à capitaux marocains totalisant ainsi 7,45 milliards de dirhams. Ils s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de grands projets dans le secteur de l’industrie, de l’éducation et de l’enseignement supérieur et du tourisme et loisirs. Les joint-ventures Maroc-France représentent pour leur part 17% du montant d’investissement global, soit 2 milliards de dirhams.

Les investissements provenant des Emirats Arabe Unis se chiffrent pour leur part à 1,44 milliard de dirhams.
Il ressort par ailleurs que le «tourisme et loisirs» arrive en tête des secteurs ciblés. Il rafle 29% des investissements projetés, soit une valeur de 3,29 milliards de dirhams. Il se positionne également en tant que principal pourvoyeur d’emploi pour cette commission. Les prévisions portent sur la création de 1.365 emplois directs, soit 39% des emplois à créer. Avec 22% des parts, le «transport et infrastructure» arrive en deuxième position avec des investissements de 2,47 milliards de dirhams.
De même, 20% des investissements approuvés (2,27 milliards de dirhams) seront injectés dans le secteur de l’éducation et de l’enseignement supérieur. Les projets y afférents devront créer 660 emplois, soit 19% des emplois projetés.

Les investissements prévus dans les énergies renouvelables et du dessalement d’eau de mer sont estimés à 2 milliards de dirhams décrochant ainsi une part de 18%. Le secteur de l’industrie arrive pour sa part à la 5ème position avec des projets de 1,25 milliard de dirhams, soit 11% des investissements projetés. Il se positionne par ailleurs en seconde position en termes d’emploi avec un objectif de 1.217 postes à créer.
Par région d’implantation, Casablanca-Settat abritera 34% des investissements projetés d’une valeur de 3,84 milliards de dirhams. De même, 30% des investissements projetés seront installés à la région de Rabat-Salé-Kénitra totalisant ainsi une valeur de 3,39 milliards de dirhams.

La Région de Dakhla-Oued Eddahab arrive en 3ème place, elle capte pour sa part 18% des investissements projetés estimés, soit 2 milliards de dirhams à injecter dans la région. Les investissements qui seront implantés au niveau de Tanger-Tétouan-Al Hoceima s’élèvent à 942 millions de dirhams. La répartition des emplois au niveau régional place Rabat-Salé-Kénitra en tête avec 1.180 emplois directs à créer, soit près de 34% des emplois projetés. Avec 796 emplois directs, l’Oriental arrive en 2ème position, soit près de 23% des emplois projetés. Casablanca-Settat occupe, quant à elle, la 3ème position avec 791 emplois projetés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *