12 millions DH pour favoriser l’autonomisation économique des femmes dans le Nord

12 millions DH pour favoriser l’autonomisation économique des femmes dans le Nord

Ce projet sera réalisé conformément à la loi n° 79-14 relative à l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination

Promouvoir et soutenir les droits économiques et sociaux des femmes, en particulier celles en situation difficile et précaire dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. C’est l’objectif principal du programme régional de qualification et d’autonomisation économique des jeunes filles et des femmes dans les préfectures et provinces du Nord. Ce programme régional – qui nécessite la mobilisation de quelque 12 millions de dirhams – est le fruit d’une convention de partenariat dont les dispositions ont été approuvées, lundi 5 octobre, lors de la dernière session ordinaire du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CRT-TTA). Selon cette convention (liant le CRT-TTA au ministère de la solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille), cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme national intégré pour l’autonomisation économique des femmes à l’horizon 2030 et conformément à la loi n° 79-14 relative à l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination. Les deux parties contractantes ont pour mission d’œuvrer ensemble pour la réalisation de ce projet dans une durée de deux ans. Sur un coût global de 12 millions de dirhams, le CRT-TTA s’engage à mobiliser 6 millions de dirhams pour le financement du programme d’autonomisation économique des femmes et des jeunes filles de la région. Alors que le ministère de tutelle y contribue avec l’autre moitié du montant de cette initiative.

 

Conformément aux dispositions de la même convention, les deux parties contractantes ont pour mission de coordonner et de mobiliser les comités consultatifs pour la parité et l’égalité des chances sur le territoire régional pour leur permettre d’assurer l’accompagnement et le suivi de toutes les étapes de réalisation de ce programme. Elles s’engagent à œuvrer ensemble pour contribuer à l’autonomisation économique des femmes à travers des ateliers de formation et d’encadrement sur les différentes étapes de l’élaboration et la mise en place de la très petite et petite entreprise. Il s’agit également d’accompagner les bénéficiaires dans les différentes étapes de la création et la mise en œuvre de leurs projets.

Notons qu’en plus de l’étude et l’approbation d’autres conventions portant sur des projets économiques et sociaux, cette session ordinaire a connu l’adoption à l’unanimité du projet de budget pour l’exercice 2021 de quelque 695 millions de dirhams. Selon les données communiquées lors de cette assemblée, ce projet du budget a été élaboré en prenant en considération la conjoncture actuelle et les mutations imposées par la pandémie de Covid-19 ainsi que les projets de développement régional et l’accompagnement des chantiers en cours de réalisation, dont l’approvisionnement du milieu rural en eau potable et en électricité, le renforcement du réseau routier, et la promotion de l’économie et de l’emploi sur le territoire régional.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *