150 entreprises présentes au 18ème SICCAM : L’écosystème de l’offshoring réuni à Agadir

150 entreprises présentes au 18ème SICCAM : L’écosystème de l’offshoring réuni  à Agadir

Le coup d’envoi de la 18ème édition du Salon international des centres d’appels et de contacts au Maroc (SICCAM) a été donné jeudi à Agadir en présence de 150 entreprises, et qui rassemble tout l’écosystème en un seul lieu.


Dans les détails, sous le slogan «Souss-Massa, au cœur de vos appels», la nouvelle édition 2021 du SICCAM propose de mettre en lumière la richesse de ce secteur en constante évolution ces dernières années, accentuée par la crise sanitaire.
Le salon est également le point de rencontre des principaux leaders et influenceurs du monde de l’offshoring pour échanger sur un secteur économique prometteur dans la région Souss-Massa. Durant deux jours, les professionnels aux profils variés se donnent l’occasion pour apprendre, s’informer, partager autour de tables rondes, sur des thèmes tels que : les enjeux de la cybersécurité dans l’offshoring, les perspectives mondiales de l’offshoring, les usages de la signature électronique.

Par ailleurs, le volet du capital humain dans le secteur des centres d’appels est également à l’ordre du jour lors des différents panels. Cet événement qui se tient pour la première fois dans la capitale de Souss-Massa permet de promouvoir le secteur de l’offshoring, un des écosystèmes identifiés par le Plan d’accélération industrielle (PAI) de la région, et constitue également l’opportunité de mettre en avant les potentialités de la région Souss-Massa, dans l’objectif de créer un véritable pôle des nouvelles technologies.
Il permet aussi de présenter les nouvelles offres et approches d’accompagnement des métiers de ce secteur, les opportunités de création de centres de contacts offshore et nearshore, ainsi que les perspectives de développement de la relation client pour le marché local.

En effet, cette édition met l’accent sur l’externalisation de la relation client dans le marché marocain, qui compte quelques milliers de positions dédiées, alors que le potentiel est très important y compris dans les langues arabe et amazighe.
D’après ses initiateurs, «le salon répond à plusieurs objectifs de chaque participant, en lui permettant de promouvoir son offre logicielle, matérielle, de services, créer et développer des centres de contacts au Maroc, recruter des compétences adaptées, rencontrer des clients et des fournisseurs pour le secteur, et découvrir les enjeux et les solutions futures du secteur».

Notons que la région du Souss-Massa a été la première à bénéficier d’un Plan d’accélération industrielle régional, lancé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI le 28 janvier 2018 à Agadir. Ce programme d’envergure régionale a donné naissance à des parcs industriels modernes, d’une Cité de l’innovation et d’un Technopark, en plus du développement de secteurs tels que l’agro-industrie, la transformation des produits de mer, la chimie et la construction navale. Le PAI soutient également les nouveaux écosystèmes pourvoyeurs d’emplois et d’exportations dont l’automobile, le cuir, la plasturgie, les matériaux de construction et l’offshoring.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *